ActuNautique.com

36e Spi Ouest France - dernier tour de piste et classements 2014

spi.JPG

 

Le ‘Spi’ 2014 a tiré sa révérence aujourd’hui après une dernière matinée bien remplie d’ultimes régates qui, dans bien des séries, ont été déterminantes pour le classement final de cette 36ème édition.

 

De l’avis de tous, marins, organisateurs, comités, ce Spi Ouest-France Intermarché 2014, compte parmi les meilleurs et restera dans les mémoires. 

 

 Heureux les hommes de Beijaflore (Longtze) emmenés par Nicolas Béranger, ceux du Atchoum de Nicolas Groleau (Open 7,50), de Stéphane Névé sur Paprec Recyclage (IRC1), ou de Laurent Sambron sur Hemon Camus (J70) qui sont venus régater ce matin juste ‘pour le plaisir’. Ces équipages-là ont totalement dominé leur sujet au point d’être intouchables sur la dernière ligne droite du Spi qu’ils ont remporté. On se souvient que l’an passé la même bonne fortune était arrivée à Eric Brezellec en J80 au point qu’il n’avait même pas jugé bon de venir livrer la dernière bataille du lundi matin !

 

En J80 justement, cette année, c’est une autre histoire et les combats ont été « âpres  et rudes » avouaient les marins au terme de ces quatre jours de courses intenses. Rien n’était joué jusqu’à ce que la dernière ligne de la dernière course soit franchie, que ce soit sur le Rond Or ou sur le Rond Argent. Au final, c’est Morgan Lagravière, le dauphin de Marc Guillemot sur Safran qui s’est emparé de l’Or sur la série des J80.

 

Même punition en IRC2, IRC4A, et 4B, First 31.7 et Grand Surprise où les podiums se sont décidés sur la dernière course. On imagine sans peine l’intensité des derniers bords en baie de Quiberon. En M34, l’une des séries phares du Spi Ouest-France Intermarché, les confrontations ont été tendues jusqu’au dernier bord. Entre Courrier Dunkerque et Groupama, la victoire s’est jouée d’un cheveu en faveur des Nordistes !

 

Les garçons de l’équipage du Mach 6.5 de la baie de Morlaix, curieusement nommé ‘l’Ankou’ (la mort en breton), sont cependant d’un commerce joyeux. En tête du classement les deux premiers jours du ‘Spi’, ils disaient naviguer dans la bonne humeur quelque soit leur résultat. Troisièmes au général, leurs sourires sont restés lumineux, sans la moindre trace, ou presque, de déception. 

 

Même plaisir contagieux de la part de Servane Escoffier et de Louis Burton, venus tester leur prototype Tizh 27 (IRC 4B) sur le Spi Ouest-France Intermarché. Vainqueurs, ils sont désormais convaincus que leur bateau peut rivaliser avec les meilleurs et qu’ils vont pouvoir lancer sa construction en série dans leur chantier malouin. 

 

Et c’est un plaisir de saluer la victoire de Brittany Drizzle en IRC 4A, Bernard Fournier Le Ray n’a raté aucun des rendez-vous au Spi qui le lui rend bien !

 

Sourires encore en direction des comités de course unanimement salués par l’ensemble des 409 équipages, soit 2500 marins. Et cet hommage appuyé est suffisamment rare pour être signalé ! «C’est un plaisir de venir naviguer au Spi dans de telles conditions, on s’est régalé, le comité nous a fait courir de nombreuses et belles manches, c’était super » racontait Nicolas Béranger (Beijaflore), Grand-Mottois frileux (quand il vient en Bretagne) et heureux vainqueur en Longtze. « Ils connaissent la musique » renchérit Nicolas Raynaud (Atchoum).

 

Sourires enfin, pour Jimmy Pahun, figure emblématique du Spi et 10 fois vainqueur ! «Pour la première fois, je suis allé à la messe des équipages à La Trinité hier soir. L’église pleine, c’était chaleureux, avec des gens en cirés et en polaires, très étonnant et sympathique ».

 

Ce moment de recueillement n’aura pas suffi au camarade Jimmy pour qu’il remporte son 11ème Spi, qui sur Mataf, en IRC2, n’atteint pas le Top 10....

 

=> accéder aux résultats détaillés du 36e Spi Ouest-France
=> toute l'actualité des courses au large et des régates

 


 photo Marc Ollivier

 

Partager cet article

Commenter cet article