ActuNautique.com

5e Calanques Classique - la Ciotat à l'honneur samedi

5-calanques-classique-1.jpeg

 

Les courses qui avaient lieu hier en rade de La Ciotat, ont assuré un spectacle très apprécié ! 

 

Pour la première étape du jour, les 25 concurrents partis devant la jetée du port ont mis le cap à l'ouest sur les Lecques jusqu’à aller virer l'ile Rousse située sur la route de la baie de Bandol avant de revenir franchir la ligne d'arrivée à l'ile Verte. La deuxième régate, courue devant la Ciotat, a connu des fortunes diverses.

 

Malgré un départ canon, Partridge a payé cash son erreur de ne pas emporter sa voile de flèche et s’est fait manger tout cru par Nan. A bord de Sonda, skippé par Pascal Borel, Florence Arthaud en guest-star a réussi le doublé, contrairement à Jour de Fête, toujours en tête au général, mais qui n’a pas gagné la dernière course “Mon petit Bruno, nous avons été meilleurs qu’avec toi, hier…“ plaisantait cependant l’un des équipiers de Jour de Fête, répondant par téléphone à Bruno Troublé parti rejoindre, hier-soir,  son France 1 du côté de Belle Ile, mais impatient d’avoir les nouvelles du jour.

 

Nan of Fife à l'honneur 

 

Le bateau est magnifique, certes. Mais quand vous connaitrez son épopée, vous ne le regarderez plus jamais de la même manière. Philippe Menhinic raconte l’histoire. On se tait et on écoute… “En 1999, je repère un bateau en bois à vendre sur Internet. Par curiosité, je vais le voir. Il est en décomposition, tronqué d’un mètre cinquante. Bref… je découvre son nom : Nan of Fife. Le nom me parle. En effet, mon père m’avait déjà parlé de ce bateau. Je rentre chez moi, je plonge dans les albums de famille de mon grand-père et je découvre qu’il lui appartenait de 1949 à 1952. Et là, je suis bouleversé ! Je recherche les plans ici et là, en Ecosse, et je décide de l’acheter. Sauf que je n’ai pas les moyens pour, à la fois, l’acheter et le restaurer. Avec l’accord de ma famille, je décide de vendre notre maison pour l’acquérir. Par la suite, Je loue le hangard d’un agriculteur, j’installe l’eau et l’électricité, j’embauche un charpentier, un menuisier et un ébéniste pour retaper Nan. Et en vingt mois, nous restaurons le bateau tel qu’il était en 1896…“

 

Depuis treize ans, Nan vit au rythme des régates de yachts de tradition, avec des équipiers passionnés par le bateau, qui aident son propriétaire à le tenir en bon état. La dernière partie de l'histoire du bateau est tout aussi extraordinaire : comment un propriétaire Malouins a-t-il pu choisir d’amarrer son bateau dans le Vieux-Port de Marseille ?... “La Société Nautique de Marseille a créé son pôle de voile de tradition, qui est le seul en Méditerranée. J'ai tout de suite adhéré au projet. Et puis ici le circuit de voile classique qui commence avec la Calanques Classique est vraiment unique. Nan of Fife est connu, puisqu’il a déjà remporté à deux reprises les Voiles de Saint-Tropez… »

 

5e-Calanques-classique-2.jpeg

 

“C’est une belle initiative“, lancent Dany et Jean, Néo Ciotadiens enchantés d’avoir participé gratuitement à ce spectacle de la Calanques Classique. A l’occasion de cette 2e journée, la Société Nautique de Marseille, en partenariat avec l’association des Amis des Calanques, a souhaité permettre au public de vivre la course au cœur de l’événement. Un bateau a été affrété pour effectuer deux rotations à l’heure du départ et de l’arrivée. “Ils ont bien calculé leur coup“, raconte Jennifer qui a fait le déplacement avec six enfants. “Nous étions alignés sur la ligne pour vivre le départ, et ensuite, le bateau était proche de la course, et avec les explications du spécialiste, nous comprenions ce qui se passait au niveau tactique, notamment aux passages de bouées. “ Les bateaux ont affiché complet, lors des deux rotations. Un vrai succès ! A réitérer, pour rapprocher un peu plus le public de cet art de vivre qu’est la voile classique.


La SNSM associée à la 5e Calanques Classique

 

Associée aux animations à terre de la Calanques Classique, la SNSM occupe un stand sur le quai dans le double but de faire connaître son action et de lever des fonds. Pendant toute la durée de l'événement, les bénévoles de la célèbre Société proposent ainsi à la vente des vêtements estampillés, ainsi que la possibilité d'adhérer en devenant membre supporter de leur programme. Jacques Dagnac, le président de l’association, n’oublie pas de distiller de précieux conseils : “Il y a les conseils basiques sur la sécurité, comme s’assurer des conditions météo, du bon état du bateau, mais je voudrais mettre l’accent sur un point précis. Lorsqu’un bateau prend la mer avec un équipage non initié à la mer, le skipper doit, avant de partir, leur faire un petit briefing important : Comment on allume et on éteint le moteur bateau, comment on se sert de la VHF… Des règles de base pour éviter toute mauvaise surprise, si le pilote chevronné vient à tomber à la mer ou a un malaise…“

 

=> Toute l'actualité des 5e Calanques Classique est sur ActuNautique.com

 

 

Classements provisoires après la seconde journée de régate (3 courses)


Aurique

1/ Nan of Fife (Laurent Saint-Jean)

2/ Partridge (Jonathan Dalrymple Smith)

3/ Diowo (Jean-Louis Boudart)

Epoque Marconi A

1/ Jour de Fête (Pascal Oddo)

2/ Irene VIII (Thomas Roche)

3/ Rainbow III (Jean-Pierre Coulet)

Epoque Marconi B

1/ Sonda (Pascal Borel)

2/ Windhover (Olivier Poullain)

3/ Lak (Roger Vanni)

Marconi Classique

1/ Windrush (Jean Magnan)

2/ Aigue Blu (Fabrice Garau)

3/ Kertios (Franck Bourriot)

 

Le Programme de ce dimanche 5 mai



11h : Mise à disposition en mer (La Ciotat / Marseille)

18h : Remise des prix à la Société Nautique de Marseille

 

Photos - Jacques Vapillon 


Partager cet article

Commenter cet article