ActuNautique.com

A Rumbo Libre - premiers tours de roues en Uruguay

clemence rebours - vignette actunautiqueMars 2013 - La province de Colonia, en Uruguay : un petit goût de campagne française ou suisse.

 

 

 

Je quitte l'Argentine, le grand plat, ses estancias immenses, ses habitants "re" accueillants (typique de Buenos Aires et de l'Uruguay, ce "re" qui signifie "très" !) son bazar organisé, sa petite délinquance, aussi… et je découvre l'Uruguay : des terres vallonnées, des fermettes avec leurs champs et leurs vaches autour d'elles, de jolies routes bien entretenues, des voitures des années 50, un niveau de vie plus élevé, une atmosphère paisible et des habitants méfiants. J'ai l'impression étrange de retrouver un peu la France ou la Suisse mais l'impression n'est pas très agréable ! Le "choc culturel" que je n'ai pas eu à Buenos Aires, c'est ici que je l'ai. On ne répond pas à mes saluts, on ne s'arrête pas forcément pour répondre à mes questions d'orientation ou pour m'aider lorsque j'agite les bras, on ne me laisse pas facilement poser la tente dans des jardins pourtant grands… Pour la première fois de ma vie, je comprends ce que c'est que de se sentir invisible, "seul au monde", et ça n'est pas très agréable. Non vraiment, je n'ai pas le coup de cœur pour l'Uruguay !

 

uruguay-1.JPG

 

uruguay-2.JPG

 

uruguay-3.JPG

 

 uruguay-5.JPG

 

uruguay-6.JPG

 

uruguay-7.JPG

 

uruguay-8.JPG

 

Finalement, il s'agira surtout d'un tempérament propre à cette campagne de Colonia, comme souvent avec les peuples des terres contrairement aux peuples des mers, ses habitants sont moins habitués au tourisme, tout concentrés qu'ils sont sur leur production de lait et de fromage. L'un d'entre eux m'explique que "oui, on est un petit pays, on se connait tous alors du coup, forcément, on remarque les étrangers !" ce qui n'explique pas que l'on s'en méfie ! On me dit aussi "la délinquance augmente alors les gens sont de plus en plus méfiants" on m'a pourtant dit et répété que l'Uruguay est un pays tranquille, et d'ailleurs les argentins, bien qu'ils soient davantage confrontés à la délinquance, sont bien plus accueillants ! Non, je crois que les Uruguayens, qui se targuent aujourd'hui d'être les plus européens du continent (encore cette obsession de l'ascendance ! C'est vrai que leur population est composée d'une majorité de blancs et que la vie y est plus chère qu'en Argentine), les Uruguayens, donc, ont surtout attrapé nos travers d'européens, possédants soucieux de ne pas se faire voler quoi que ce soit par l'étranger. Car une fois passée la première barrière, ils sont aussi sympathiques que les autres, mais tout de même, je songe que tout est dans l'approche, justement. Et que les sud-américains doivent se sentir bien démunis quand ils débarquent chez nous ! Tiens, voilà peut être une chose qui me pèsera à mon retour... 

 

uruguay-9.JPG

 

uruguay-10.JPG

 

uruguay-11.JPG

 

uruguay-12.JPG

 

uruguay-13.JPG

 

uruguay-14.JPG

 

uruguay-15.JPG

 

 

C. Rebours

"A Rumbo Libre en Amérique du Sud"


Partager cet article

Commenter cet article