ActuNautique.com

Agenda chargé à l'Assemblée Générale de la FFPP

Le 8 décembre dernier avait lieu selon au Salon Nautique de Paris, un rituel bien établi, à savoir l'Assemblée Générale de la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), en présence des représentants de ses plus de 300 membres.

Tous les aspects de la vie économique, juridique et sociale de la Fédération ont été abordés à cette occasion et une synthèse de l'étude nationale sur les Attentes des Plaisanciers en Escale a été dévoilée.

Parmi les sujets abordés, notons tout d'abord la réactualisation de la convention collective des agents de port qui constitue un vaste chantier, lancé il y a plusieurs mois, et dont l'objectif est de donner un statut cohérent aux milliers de professionnels travaillant dans les ports de plaisance français. Au regard de l'avancée réalisée à date, il est désormais possible d'entrevoir un accord pour le printemps 2012, soit exactement... trente ans après la signature de la première convention en 1982 !

Autre sujet abordé, les partenariats.

La FFPP développe en effet de nombreux accords avec des entreprises spécialisées. Peu après l’AG, par exemple, la convention avec le Groupe GDF Suez, partenaire technique et financier de la FFPP a été renouvelée, prolongeant une coopération précieuse entre cet acteur majeur de l’environnement et les ports français.

FFPP.JPG

En matière de fiscalité, la disparition de la Taxe Professionnelle et son remplacement par la  Contribution Economique Territoriale, elle-même composée d’une Cotisation Foncière et d’une Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises, a fait l’objet d’une présentation synthétique aux membres de la Fédération. Les ports de plaisance sont de véritables entreprises à l’emprise foncière parfois complexe et taxées au même titre que les autres. 

Enfin, après examen de tous les autres sujets mis à l’ordre du jour, Monsieur Gilbert Le Corre, Directeur des ports de plaisance du Château et du Moulin à Brest,  a présenté l’étude sur les attentes des plaisanciers.

A partir de l’étude du Conseil Régional de Basse-Normandie menée en 2010 - 2011, la FFPP a synthétisé les axes prioritaires qu’elle a soumis aux amicales de plaisanciers des 9 associations ou unions régionales qui composent la Fédération.

Les résultats font ressortir plusieurs constats importants, dont un ralentissement des plaisanciers en escale, une clientèle sans cesse en demande de prestations de qualité et un rôle important des femme dans le choix de l’escale…

Sur les quatre axes de l’étude : Accueil, Equipements, Tarifs et Communication, les principaux résultats sont :

  • Chaque plaisancier est « unique », et souhaite se voir offrir un accueil personnalisé. Ils souhaitent  :
    • pouvoir préparer leurs escales via internet ou Iphone.
    • Se faire accueillir sur l’eau, et se faire accompagner à leur place de port.
    • Se voir proposer des espaces privatisés à terre.
  • Disposer d’équipements portuaires et de services de qualité.
    • Avec une accessibilité 24h/24h, qui demande donc un élargissement des heures de présence en capitainerie pour les personnels.
    • Une sécurité améliorée sur les pontons.
    • Un accès internet via des bornes Wifi.
    • Ils apprécient les labellisations environnementales.
    • Les plaisanciers demandent une meilleure information sur la ville et les services touristiques aux alentours du port.
  • Les attentes concernent aussi des tarifications simplifiées, avec des formules « forfait tout compris » et/ou à la carte, toujours avec un bon rapport qualité/prix.
  • Dernière attente des plaisanciers, une meilleure communication globale.

Ils voient avec intérêt le fait de rassembler les ports via les réseaux (Comme Odyssea ou TransEurope Marina) et une harmonisation des labels, comme Iso 14000, Ports Propres ou Pavillon Bleu pour améliorer la lisibilité.

 

Partager cet article

Commenter cet article