ActuNautique.com

Atlantis ose un open de... 58 pieds !

Être sûr de ce qu’on fait. Savoir l’exprimer avec précision et cohérence. Le marché récompense ceux qui ont ces capacités et Atlantis l’a compris à temps, en misant tout sur un seul mot : Open.

 

Open comme yacht open, le type de produit dans lequel s’est spécialisé le Chantier italien de Piacenza, en définissant ses caractéristiques et ses nouveaux standards, et en imaginant ses nouveaux développements et ses horizons.

 

Un parcours qui a connu une première étape décisive en septembre 2009, avec le lancement de Verve, un bateau à vivre en pleine liberté, à la fois passionnant et amusant, mais qui a aussi représenté un point culminant dans la recherche stylistique et de design de l’histoire récente du Groupe Azimut Benetti.

 

Tout le long de ce parcours, Atlantis a mis au point ce que l’on peut définir les éléments incontournables d’un bateau open :

  • Une ligne élégante et sportive aux traits musclés.
  • Un pont développé sur un seul niveau, sans marches et très ample : avec des espaces et des équipements pour vivre sa passion de la mer, passer de bons moments avec ses amis et sa famille, pour les pauses et les occasions de détente.
  • Trois espaces bains de soleil bien définis et des passages confortables entre les différentes aires sensibles du bateau, des passavants larges et bien protégés, pour se déplacer en sécurité, même durant la navigation.
  • Et surtout, la fonctionnalité maximum, qui se traduit dans la facilité et le plaisir de profiter des espaces en plein air, la simplicité d’utilisation, la résistance de la structure et des équipements, une manoeuvrabilité intuitive et immédiate, associée à des caractéristiques nautiques d’excellence, aussi bien du point de vue des performances que de la tenue en mer.

Pour mieux comprendre, il suffit de regarder les deux pivots de la gamme Atlantis - le modèle 48 et le modèle 44 - présentés au public entre septembre et octobre 2010.

 

Atlantis-48.JPGL'Atlantis 48, bientôt détrôné par l'Atlantis 58 !

 

Aujourd’hui, l’histoire d’Atlantis s’enrichit d’une nouvelle date à retenir : en septembre 2011 aura lieu la présentation du nouveau yacht amiral de la gamme : l’Atlantis 58, dont le chantier dévoile dès à présent sur  ActuNautique en avant-première le rendering et les premières données.

Son air de famille avec les deux modèles de l’année dernière est évident, de même que ses traits distinctifs : la nouvelle gamme d’Atlantis prend clairement forme. Un peu comme si Atlantis entérinait ses choix : plus le chantier confirme sa philosophie, plus celle-ci se fait convaincante et innovante.

 

Avec ce nouveau yacht amiral, l’idée de yacht open s’exprime avec plus de force et –pourrions-nous dire – plus de maturité. Ainsi le portrait de l’armateur idéal d’Atlantis se précise de plus en plus.

 

Tout comme les modèles Atlantis 48 et Atlantis 44 qui l’ont précédé, l'Atlantis 58 est le fruit de la collaboration entre le bureau technique du chantier et les designers Filippo Salvetti et Marco Biaggi de NeoDesign, avec qui Atlantis a scellé un partenariat de longue durée pour le développement de toute la gamme.

 

La nouvelle ligne sportive, déjà évidente dans l’Atlantis 48 et dans le 44, est ici exaltée par les dimensions accrues de ce nouveau modèle. Les hauts côtés, surmontés d’une superstructure qui apparaît très compacte au regard, offrent au bateau une personnalité unique et élégante, avec des traits musculaires unis et des lignes très élancées.

 

Un style sportif, confirmé par les performances du yacht : dans la version avec deux moteurs MAN de 1200 CV, les données préliminaires parlent d’une vitesse de pointe proche des 38 noeuds, chiffre vraiment remarquable pour un 58 pieds. Une vitesse qui s’accompagne de caractéristiques nautiques de premier plan : la carène, de nouvelle conception, a été réalisée après des études spécifiques sur les angles de relevé de varangue et les lignes d’eau, afin d’améliorer le comportement de la coque, même lorsque la mer est démontée. Pour faciliter la manoeuvrabilité, la planche de bord a été placée presque au milieu du bateau, en permettant ainsi une meilleure visibilité, tout en offrant un plus grand espace au pilote et à son copilote.

 

Le soin pour l’ergonomie, qui distingue depuis toujours les projets Atlantis, s’associe ici à une attention spéciale pour plaisir de l’expérience en bateau, même lors de longues navigations. Le poste de pilotage présente une double assise, avec une chaise longue à sa gauche et une autre assise front de marche à sa droite.

 

Un exemple parmi d’autres pour souligner que, pour Atlantis, la sportivité n’est pas une simple performance. En effet, tout armateur sportif sait qu’en aucun cas l’habitabilité des espaces et la fonctionnalité des équipements ne peuvent être sacrifiées à la pure vitesse. Dans le cockpit, les espaces amples et éclectiques offrent des solutions pour s’adapter aux différentes exigences d’une croisière en mer. Le pont principal se développe sur un seul niveau, de la console de pilotage jusqu’au bain de soleil arrière. Une surface entièrement revêtue de teck, dans laquelle on se déplace facilement, grâce aux grands espaces qui demeurent dégagés malgré leur richesse en équipements.

 

Le toit rigide protège du soleil durant les heures les plus chaudes, alors que la luminosité et l’aération sont assurées par les verrières panoramiques et ouvrantes, dont le dessin est un des traits distinctifs du modèle. Dix personnes peuvent déjeuner autour de la grande table en teck, desservie par un ample canapé en forme de C. Sur la muraille de droite, un meuble-bar de la longueur considérable de plus de 3 mètres est parfaitement équipé avec un grill, un réfrigérateur de grande contenance, un icemaker, un évier en acier, des rangements confortables dans la cambuse et un téléviseur de 26’’, escamotable, situé dans un compartiment parfaitement étanche.

Le bain de soleil arrière – impressionnant par son étendue - se transforme en assise front de marche simplement en tournant le dossier vers le haut, derrière lequel il reste toujours une place suffisante pour une personne couchée. De confortables passavants revêtus de teck et la présence de mains courantes, assurent la sécurité et la facilité de mouvement pour rejoindre la troisième zone bain de soleil, à l’avant.

 

L’escalier à toute largeur permet un accès facile et sûr à la petite plage avant : la planchette up/down est si ample qu’elle permet d’y ranger un tender ou un jet ski. Mais on pourra aussi opter pour la présence d’un grand garage. Des options que tout armateur à l’esprit sportif saura évaluer avec attention, sachant aussi qu’il a une troisième possibilité : le nouveau yacht amiral d’Atlantis est également disponible avec une cabine équipage, caractéristique qui confirme la sensation d’un yacht mûr et prêt à satisfaire des désirs et des attitudes, même très différents entre eux. Mais aussi, prêt à répondre aux personnes qui veulent profiter de l’expérience de la mer, sans pour autant s’isoler complètement de leurs engagements quotidiens ; pour eux, sous le pont, Atlantis offre la possibilité d’aménager la cabine en un
bureau confortable et fonctionnel.

 

La cabine équipage et le bureau sont certainement des éléments nouveaux par rapport aux modèles Atlantis précédents, mais - comme toujours – c’est la grande habitabilité des espaces, associée à l’élégance du décor qui mérite la plus grande admiration. Le rouvre domine, avec des inserts en cuir et des finitions laquées. Des détails et des matériaux qui enrichissent des espaces amples et vivables, à toute hauteur, dont la moyenne est comprise entre 1,95 et 2 mètres.

 

On part de l’ample dînette avec une cuisine équipée d’un plan de cuisson à 4 feux, d’un four combiné, d’un lave-vaisselle, d’un casier à bouteilles et d’un grand réfrigérateur à toute hauteur de 270 litres.

 

La cabine de l’armateur offre un niveau de confort exceptionnel : située au centre du bateau, elle est à toute largeur et à toute hauteur, très spacieuse et lumineuse grâce aux grandes fenêtres sur les deux côtés. Une suite extraordinaire, avec un lit rectangulaire confortable placé au milieu de la cabine, une double armoire, une coiffeuse, un frigo-bar de 50 litres et un téléviseur escamotable. La cabine est équipée d’une salle de bains en suite, avec WC et cabine de douche séparés.

 

À l’avant, la cabine VIP, éclairée par un scenic window, est également très lumineuse. Elle possède une grande capacité de rangement et est dotée d’une salle de bains exclusive.

 

La troisième cabine est un exemple d’éclectisme. Un ample canapé relax et la présence d’un grand écran LCD avec connexions audio/vidéo pour les iPod ou autres lecteurs mp3 et pour les consoles de jeu, en font la zone idéale pour le divertissement multimédia. Mais elle peut aussi être transformée en cabine invités : grâce aux dossiers amovibles, le canapé devient un lit à la française. En outre, en option, la troisième cabine peut être aménagée comme un bureau ou comme une aire de fitness.

Partager cet article

Commenter cet article