ActuNautique.com

Avant première - les nouveautés motonautisme du Nautic 2011

Comme dans le domaine des voiliers, le Nautic 2011 sera l'occasion d'assister à une offensive ininterrompue du groupe Bénéteau, y compris sur les marchés de niche  autrefois réservés aux spécialistes.

La tendance la plus évidente est le retour sur les tableaux arrière des  moteurs hors-bord, que l’on retrouve sur la plupart des nouveautés, même de grandes tailles.

Chez Bénéteau,  les nouveaux Barracuda9, Antarès 7,80 et 8,80 sont tous motorisés en hors-bord malgré leur taille et leur masse. 

Plusieurs raisons à ce retour en grâce : les nouvelles générations de moteurs ont fait d’énormes progrès en  matière de réduction de consommation, de poids, de pollution et de bruit, mais surtout ils sont nettement  moins chers à l’achat et à l’entretien que les diesels inboard. Témoin de ces progrès, et de la segmentation  précise du marché, le nouveau 150 CV 4 temps de Mercury, qui s’annonce comme étant le moins cher du  marché (presque 25% de moins que ses concurrents), tout en venant compléter un Verado et un Optimax de  même puissance sous la même marque.

Mercuru 150cv Fourstroke

Chaque type de bateau, semi-rigides, vedettes ou pêche-promenade, se voit donc proposer un moteur parfaitement adapté à son programme suivant qu’il recherche le confort, l’économie ou la nervosité.

On retrouve cette tendance chez Jeanneau, avec les nouvelles Merry Fisher 755 et 855 ou  le  Cap  Camarat  8.5  CC, tous motorisés en hors-bord malgré leurs tailles conséquentes. Autre nouveauté attendue, la NC9, qui entend proposer la même formule que la NC11 présentée l’année dernière : habitabilité d’une petite maison,  mais avec une vue imprenable et un budget serré.

Il y aura aussi beaucoup de grosses unités au Nautic, à commencer par les deux Bénéteau Flyer Gran Turismo  44 et 49, venant chasser directement sur les terres des spécialistes italiens comme Sessa, qui amènera sa  nouvelle 43 Fly, ou allemands comme Bavaria et sa nouvelle Sport 43. Encore plus gros, les visiteurs pourront  admirer les dernières versions des spectaculaires UFO, et la dernière née des Prestige, la 500 Fly.

Enfin, après  le succès inattendu de la Greenline 33, le chantier dévoile à Paris sa nouvelle 40, toujours aussi économique  avec sa motorisation hybride solaire, mais beaucoup plus habitable avec deux vraies cabines.

Sur le marché des petits bateaux de sport, la lutte est toujours aussi intense entre les spécialistes américains,  comme Bayliner avec la nouvelle 175 ou Glastron qui présente un très beau GT160 signé Christophe Lavigne, et  les européens. Quicksilver développe sa nouvelle gamme Activ avec un 645 Cabin, et les petits chantiers  français répliquent par une offre haut de gamme comme White Shark ou Rhéa Marine avec son nouveau 23  Open, témoin d’une fabrication et d’une finition très soignées.

Enfin, le vent de nouveautés touche aussi le monde des semi-rigides. Zodiac, le leader mondial, propose  désormais sa gamme Pro à la carte, permettant une très large combinaison de matériaux, couleurs et  équipements, comme pour répondre à toutes les envies et tous les besoins. Sur le marché du haut de gamme,  là encore une spécialité italienne, Zodiac développe sa gamme N-Zo de semi-rigides au design signé Vittorio Garroni, en exclusivité au Nautic 2011.

Valiant, la filiale pneumatique du groupe Brunswick, réagit en  modernisant son design et son logo, mais surtout en segmentant là encore son offre en deux gammes Sport et Confort...

Partager cet article

Commenter cet article