ActuNautique.com

C'est parti pour Lorient 2012, oui j'en serai !

Au coeur de la « sailing Valley », l’agglomération de Lorient et son pôle course au large d’envergure européenne s’apprêtent à vivre une succession de manifestations nautiques rassemblées sous l’évènement grand public « LORIENT 2012 oui J’EN SERAI ! ». Une actualité nautique exceptionnelle qui démarre par l’arrivée prochaine à Lorient de la transat en solitaire B to B qualificative pour le Vendée Globe, puis le retour fin mars de l’expédition Tara Oceans, suivi en avril de la 3e édition dusalon international du multicoque...

En juin, Lorient sera également la seule étape française de la Volvo Ocean Race (ex Whitbread), plus grande course internationale autour du monde à la voile et dans le top 20 des évènements sportifs mondiaux en termes de diffusion audiovisuelle.

Le pôle course au large de Lorient, base d’entraînement des plus grands skippers dontFranck Cammas, Loïck Peyron ou Jean-Pierre Dick,est devenu en 10 ans l’un des plus grands pôlesrassemblant en un seul lieu une concentrationunique de teams et d’entreprises liées au nautisme.

Port d’attache de soixante-dix skippers et de voiliersemblématiques tels que les Pen Duick d’Eric Tabarlyou la goélette d’expéditions Tara, l’ancienne Basede sous-marins est également devenue un pôletouristique avec la Cité de la Voile Eric Tabarly,l’espace muséographique du sous-marin La Flore etsa grande esplanade idéale pour accueillir degrands évènements populaires. 2012 s’annonced’ores et déjà comme une année à l’actualiténautique exceptionnelle avec l’évènement« LORIENT 2012 oui J’EN SERAI ! » qui rassemble une succession d’importantes manifestations grand public.

Les Principaux évènementiels de « LORIENT 2012 oui J’EN SERAI ! »

15 au 22 décembre, arrivée de la transat B to B (back to Brittany) Qualificative pour le prochain Vendée Globe, la transat « B to B » course en solitaire retour de la Jacques Vabre, a pris le départ lundi dernier de l’île de Saint-Barthélémy. Sur leur IMOCA 60 pieds, les huit concurrents s’apprêtent à affronter un parcours d’Ouest en Est dans des conditions hivernales obligeant à remonter très Nord pour regagner le pôle course au large de Lorient. Une transat qui s’annonce musclée même si les huit engagés sont des plus aguerris : Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Louis Burton (Bureau Vallée), Mike Golding (Gamesa), AlexThomson (Hugo Boss), François Gabart (Macif), Vincent Riou (PRB), Marc Guillemot (Safran) et Jean- Pierre Dick (Virbac Paprec3).

31 mars 2012 retour à Lorient de la goélette Tara. Partie le 5 septembre 2009 de Lorient, son port d’attache, l’expédition Tara Oceans a navigué sur tous les océans, de la mer Méditerranée à l’océan Atlantique en passant par les océans Indien, Antarctique et Pacifique. Co-dirigée par Eric Karsenti (chercheur CNRS, détaché à l’EMBL) et Etienne Bourgois (président du Fonds Tara), son objectif est d’étudier les écosystèmes marins planctoniques ainsi que certains écosystèmes coralliens méconnus. Une expédition importante puisque le plancton, qui représente 80% des organismes unicellulaires sur Terre, joue un rôle essentiel dans la vie de la planète.

Tara.JPG

En tout, 133 stations scientifiques ont été réalisées pour récolter des échantillons destinés à être analysés en laboratoire. Les premières analyses mettent en évidence que 60 à 80 % des gènes caractérisant le plancton nous étaient jusqu’à maintenant inconnus. Grâce à cette expédition sans précédent, fortement soutenue par le CNRS, l’EMBL et le CEA, et impliquant en France des équipes notamment du CNRS, du CEA et de l’UPMC, lesscientifiques espèrent mieux comprendre le fonctionnement et la diversité de la vie marine, ainsi que sa réponse face aux changements climatiques. L’arrivée aura lieu à Lorient à l’avant-port pour un week-end de festivités, puis la goélette restera à quai devant la Cité de la Voile Eric Tabarly pour recevoir les écoles de la région. Mais dès à présent, Vincent Hilaire photographe de l’expédition expose jusqu'au 6 janvier (au 17 rue Dieu, 75010 Paris) des images de l’expédition, tirées de son livre « Nuit polaire, été austral, Carnets des pôles», édité chez Magellan et Cie.

18 au 22 avril 2012, 3ème Salon international du multicoque. Seul salon à flot dédié aux multicoques de plaisance, le salon international du Multicoque revient cette année à Lorient. Organisé alternativement une année sur deux en Méditerranée (La Grande Motte) et en Atlantique, c’est naturellement à Lorient, berceau de la nouvelle classe de trimaran MOD 70, que les organisateurs du Salon Philippe Michel et Frédéric Morvant, ont choisi d’ancrer l’évènement qui rassemble tous les chantiers spécialisés en catamarans ou trimarans de plaisance. Venus de tous les continents (35% d’étrangers sur l’édition 2011), les visiteurs vont pouvoir découvrir la vitrine mondiale du multicoque de plaisance (environ 60 unités, de 20 à 100 pieds).

Dédié au grand public, il comportera de nombreuses animations en marge des espaces d’exposition (Bassin à flot + village exposants) notamment en lien avec les teams de MOD 70 du pôle course au large.

Du 17 juin au 1er juillet 2012, Lorient accueillera la Volvo Ocean Race, un des rares événements de voile réellement international. L’étape de Lorient sera tout à la fois une compétition de premier ordre, un festival culturel et artistique et un carrefour de développement économique. Cette course de 37 ans d’histoire, encore souvent connue sous son ancienne appellation de « Whitbread », est un véritable championnat du monde de voile en équipage. Elle est partie d’Alicante le 5 novembre 2011 pour gagner Le Cap (Afrique du Sud), puis Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), Sanya (Chine), Auckland (Nouvelle Zélande), Itajaí (Brésil), Miami (Etats-Unis), Lisbonne (Portugal), Lorient (France) et s’achèvera après 8 mois et demi de course à Galway (Irlande), où la remise des prix sera donnée le 8 juillet 2012.

Le « Groupama sailing team » de Franck Cammas, basé à Lorient, porte les couleurs françaises sur cette compétition extrême sur tous les océans. Lorient est le premier port français à recevoir la course depuis La Rochelle en 2002. Les organisateurs de la Volvo Ocean Race ont été séduits par la qualité des infrastructures de ce pôle européen de course au large, où 70 skippers s’entraînent en permanence.

Point central de la Sailing Valley, ce territoire allant de Brest à Vannes en Bretagne Sud regroupe 80% des compétences françaises dans la filière du nautisme et principalement de la course au large. A ce jour, déjà plus de 400 volontaires de tout le Pays de Lorient se sont mobilisés pour l’organisation de la course.

 

Partager cet article

Commenter cet article