ActuNautique.com

Catana travaille sur son futur catamaran, le Catana 59

Le chantier Catana travaille depuis de nombreux mois déjà, sur un nouveau bateau qui viendra compléter sa gamme. Un 59 pieds qui remplacera son célèbre prédécesseur le CATANA 58.

 

Fort de ses 26 ans d’expérience, le bureau d’études Catana, assisté par plusieurs cabinets d’architectes réputés, a repensé le catamaran idéal. Un véritable travail d’équipe entre services: commercial, livraison/qualité/SAV, production et bureau d’études. Prenant en compte toutes les remarques de ses clients, le chantier montre sa volonté de satisfaire ces passionnés et de concevoir un Catana toujours plus innovant doté de la trilogie chère à la marque : performance, sécurité et confort haut de gamme. L’alliance des valeurs Catana, qui en font des catamarans uniques.

 

Catana-59.JPG

 

Ses lignes furent dévoilées pour la première fois au salon nautique de Paris où une maquette du CATANA 59 été exposée.

 

Un gros travail a également été fait sur l’agencement intérieur. Le bateau sera en plein pieds (cockpit et carré) avec un salon extensible entre le cockpit et le carré pour pouvoir réaliser une très grande table. Une belle table à carte face à la mer côté bâbord. Une cuisine avec ilot central toujours côté bâbord. Le bateau en lui-même sera beaucoup plus volumineux que son prédécesseur. Avec des coursives et cabines plus spacieuses avec plus de rangements.

 

Nous nous sommes également penché sur la visibilité, afin que où que l’on soit, au poste de barre, dans le cockpit, dans le carré ou encore à la table à carte on ai une vue dégagée sur 360°.

 

Comme tous les Catana, la nacelle sera haute au-dessus de l’eau, le bateau aura un haut franc bord et toutes les manoeuvres seront renvoyées au cockpit.

 

Ses nouveaux dessins de carènes ont été testés sur un logiciel spécial (type bassin de carène) qui a révélé que le bateau marcherait mieux que le Catana 58 qui a déjà une excellente réputation.

 

L’usinage de la pièce mère servant à la fabrication du moule a été réalisé par le robot automatisé de l’usine de Marans.

 

Le n°1 devrait être mis à l’eau fin 2011 début 2012.

Partager cet article

Commenter cet article