ActuNautique.com

Catastrophe de Gênes - l'armateur du porte conteneur fautif charge les remorqueurs

port-de-genes.JPG

 

Alors que l'on dénombre 9 victimes dans l'effondrement de la tour de contrôle et des bâtiments annexes du port de Gênes, l'armateur du Jolly Nero, le porte-conteneurs que les a percutés, estime que la faute incombe aux remorqueurs.

 

 

Qui est reponsable de la catastrophe qui a endeuillé la semaine dernière le port de Gênes ?

 

Alors qu'il était à la manoeuvre afin de quitter le port, un porte conteneur Ro-ro italien a percuté et fait s'effondrer la tour de contrôle du port ainsi que les deux bâtiments annexes situés à son pied, tuant 9 personnes, notamment des employés morts noyés dans la cabine d'ascenseur de la tour.

 

Pour l'armateur du bateau, la société Ignazio Messina, l'affaire est simple : les remorqueurs alors chargés de tracter le navire sont responsables, n'ayant pas pu empêcher la collision, ce même si le problème vient de l'emballement du moteur du porte conteneurs qui n'a pu être maîtrisé.

 

La compagnie déclare ainsi que l'on ne peut pas admettre que deux remorqueurs, dans des conditions maritimes idéales, n'aient pas pu retenir un navire de taille moyenne, même si le moteur de ce dernier était bloqué.

 

Marco Ghiglino, capitaine de l'un des deux remorqueurs incriminés, a expliqué dans les médias italiens que même lancés à pleine vitesse, les deux remorqueurs n'auraient pas pu stopper le navire commerce qui effectuait alors une marche arrière et nest pas parvenu à repasser en marche avant.

 

En attendant, le capitaine du Jolly Nero ainsi qu'un pilote du port ont été mis en examen pour homicide involontaire.

 

photo - Autorita Portuale di Genova

 

 

Partager cet article

Commenter cet article