ActuNautique.com

Changements à la tête du chantier italien Sessa Marine

Nominations en chaîne chez le constructeur italien qui structure son organisation afin de consilider son développement.

 

Femme de défi, Raffaella Radice a passé 50 années aux commandes de l’entreprise familiale qu’elle a contribué à mener au rang d’acteur reconnu du nautisme international. S’appuyant sur ses valeurs et son expérience, et étroitement entourée de ses fils, la Présidente de SESSA MARINE a su mettre le groupe à l’abri pendant la crise traversée l’an passé.

Aujourd’hui, tout en restant présidente, Raffaella a souhaité renforcer l'équipe de management de l'entreprise par cette double nomination. 

A 44 ans et après avoir assuré le rôle de Directeur Industriel pendant de nombreuses années, Massimo Radice aura désormais pour mission de définir la vision stratégique qui portera le groupe à la réalisation d’objectifs de développement ambitieux.

 

Le nouveau Vice-président, Riccardo Radice, poursuivra lui sa mission à la direction marketing et continuera à caractériser le style des produits SESSA tout en assurant l’expansion de la marque tant en Europe que sur les marchés émergents.

 

Une voie future qui passe nécessairement par la “manégerialisation” des équipes afin de préparer l’entreprise aux nouveaux défis qui l’attendent.


Sessa.jpgDans ce cadre, l’arrivée d’Alfredo Cofano à la tête de sa Direction Industrielle permettra à Sessa d'industrialiser sa production, une mission qu'il a particulièrement bien réussi chez Riva.

 

Cette nomination vient compléter un mouvement déjà engagé depuis trois ans avec l’intégration de nouveaux de managers aux postes clé de l’entreprise: Sophie DUPUY, à la communication ;  à la Direction Commerciale, Andréa LORO qui fut précédemment Directeur Italie de Yamaha Motors Marine, et Paolo Maggioni, en tant que Directeur Administratif et Financier, fort d’une expérience dans des multinationales œuvrant dans les secteurs industriel, puis media.

 

 

"L’attention particulière que nous avons porté ces derniers mois à la gestion de notre trésorerie, au maintien de notre personnel et de la cohésion sociale ainsi qu’au développement de nouveaux modèles, font de SESSA le candidat idéal pour être en première file à l’heure de la reprise", déclare Massimo Radice. "Le choix de doter les postes clés de l’entreprise que sont le commerce, la communication, la finance et l’organisation industrielle, de managers expérimentés provenant de groupes plus importants que le nôtre, nous permettra de croître de manière raisonnée et structurée".

 

Signe du dynamisme de l’entreprise et de sa capacité à affronter avec efficacité un contexte économique délicat, SESSA MARINE a présenté au cours de la saison 2009/2010 6 nouveaux modèles, parmi lesquels, le C68, navire amiral et le FLY 54, premier FLY du chantier.

 

“Notre stratégie pour l’année 2009/2010 a consisté à maintenir en activité l’ensemble de la société afin d’assurer la continuité de la production ainsi que du réseau de sous-traitants et de fournisseurs” précise Massimo Radice.
"Ainsi en 2009-2010 SESSA MARINE a livré 497 bateaux parmi lesquels plus d’une centaine supérieurs à 35 pieds, contre 438 en 2008/2009 dont 93 au-delà des 35 pieds".

 

La saison 2010/2011 verra, elle aussi, le lancement de 6 nouveaux modèles, signes des efforts d’investissements importants effectués par le chantier. Dans un contexte d’incertitude économique internationale, l’amélioration de la qualité et l’innovation continue restent les clés du succès.

 

Les 6 nouveautés concernent toutes les gammes, des KEY LARGO jusqu’aux YACHTS, en passant par la gamme CRUISER et le modèle tant attendu qui remplacera le mythique C35. Elles seront présentées au cours des salons nautiques de Cannes et Gênes.

Partager cet article

Commenter cet article