ActuNautique.com

Coup de Coeur Grand Pavois - la Gazelle des Iles, le voilier à l'ancienne, pour tous

la-gazelle-des-iles-1.JPG

 

Avec son look de vieux gréement, la Gazelle des Iles séduit immédiatement. Simple à utiliser, incoulable et auto-redressable, pour un prix étonnant, voilà un petit voilier assurément coup de coeur !

 

ActuNautique a rencontré Patrick Besnié, gérant du chantier des Ateliers de la Gazelle des Iles, un chantier mais aussi, une école de voile...

 

Patrick Besnié, pouvez-vous nous présenter le concept des Gazelles, et tout d'abord de la Gazelle des Sables, un tout petit voilier de 2.70m qui vous a fait connaître, avant de nous présenter votre dernière nouveauté, à savoir la Gazelle des Iles ?

 

Patrick Besnié - Le concept, c'est d'avoir un petit bateau, très amusant, très performant, 7 noeuds GPS, à deux par petite brise, mais surtout super-sécurisant. A ce titre, la Gazelle des Sables est totalement insubmersible, car totalement moussée. Elle dispose sous le plancher d'un ballast lest automatique de 70 litres d'eau, qui leste le bateau en navigation. Très sincèrement, je ne suis jamais parvenu à dessaler en navigation, je n'y arrive pas ! Mais si c'était le cas, le bateau se redresserait tout seul et se mettrait ensuite bout au vent ! 

 

la-gazelle-des-iles-3.JPG

 

Tant la Gazelle des Sables que la Gazelle des Iles ont un look de petit thonnier breton, irrésistible...

 

PB - Effectivement, de thonnier, mais attention ! La Gazelle des Sables est native des Sables d'Olonne ! La Gazelle des Sables était un modèle de thonniers construit à partir de 1906 du côté des Sables d'Olonne et qui mesurait entre 17 et 23 mètres. Ce bateau était fantastique, qui allait pêcher le thon jusqu'en Mauritanie. Enfant, j'ai vu les dernières Gazelles des Sables pourrir dans les vasières de Noirmoutier. C'est une carène vraiment fantastique, que j'ai reproduit globalement à l'identique, mais en réduction, puisque la Gazelle des Sables mesure aujourd'hui 2.70m de longueur de coque, pèse de 55 à 80 kg selon les options, en particulier un moteur électrique in-board. Avec la Gazelle des Sables, j'ai réalisé un rêve d'enfance. Il a son look de thonnier, c'est un vieux gréement, mais ultra-moderne ! 

 

La grande nouveauté de votre chantier cette année, c'est la Gazelle des Iles. Vous passez de 2.70m à 3.90m. 

 

PB - La Gazelle des Iles, que nous présentons pour la toute première fois sur un salon, est un mix entre une gazelle des Sables et un Baleinière. Nous avons une capacité de charge de 400kg en catégorie D, 300 kg en catégorie C. On va naviguer beaucoup plus loin, d'ou son nom, Gazelle des Iles. On a le même concept que la Gazelle des Sables, à savoir un bateau totalement évolutif en terme de finition (ponts lattés, listons en bois...), avec une motorisdation in-board électrique, et un gréement aurique.

 

Justement, quel est l'avantage d'un gréement aurique aujourd'hui ?

 

PB - La première chose, c'est l'esthétique. C'est la possibilité de naviguer avec un beau voilier. Avec la Gazelle des Iles, on dispose d'un voilier totalement dépourvu de dérive, libérant le cockpit et permettant de beacher sans se poser de question, sans safran à relever... Le gréement aurique est constitué de différentes voiles. Un foc autovireur, qui se manoeuvre avec une seule écoute à gérer, les bords de près se font les mains dans les poches ; une grand voile aurique, tenue par une vergue en partie supérieure, et pas de bôme en partie inférieure ! Il n'y a absolument rien pour se blesser à l'intérieur du bateau. j'embarque donc avec des enfants en bas âge en pleine sécurité. Cette grand voile aurique peut se compléter avec une voile de flèche, qui va culminer à 6,20m de hauteur, avec le mât télécopique, pour aller prendre le vent dans les petits airs. Affaler cette voile de flèche revient à prendre des ris ! J'ajoute ou j'enlève de la toile en fonction du vent. 

 

la-gazelle-des-iles-2.JPG

 

Il est également possible de naviguer avec une voile, ou deux voiles, puisque le mât peut se positionner à deux endroit différents...

 

PB - On peut effectivement installer le mât de façon centrale, en version sloop, ou alors tout à l'avant du bateau en version cat boat. C'est la même chose pour la Gazelle des Sables d'ailleurs. Il est donc possible de disposer de tout un tas de possibilités de gréements, qui participent au plaisir de naviguer avec nos voiliers, variant de 5 à 18-20 m2.

 

En découvrant votre voilier, on a le sentiment d'un bateau très simple à skipper, la voile - classique - sans souci en quelque sorte...

 

PB - C'est le cas ! Tout a été conçu pour avoir le plaisir de la voile, sans les inconvénients. Le gréement est en aluminium. On grée le voilier d'une main ! Tout cela est facile à gérer par une femme. On fait la sortie d'eau tout seul, pas besoin d'attendre les copains pour naviguer. On y va si on a envie de naviguer. Avec la Gazelle des Sables, nous proposons un "hour boat". Avec la Gazelle des Iles, nous disposons désormais d'un "Day boat", qui va premettre de réaliser des excursions à la journée, le long de la côte ou dans les archipels. 

 

Combien de Gazelles de Sables produisez-vous par an ?

 

PB - L'Atelier de la Gazelle des Sables est né fin 2005, à Mesquer (44), près de Guérande. Aujourd'hui, nous avons livré 200 bateaux qui naviguent, de par la France, l'Europe et même un peu plus loin, Etats-Unis, Polynésie... Chaque année, environ une cinquantaine de bateaux sortent du chantier. Nous nous développons bien, aussi, cherchons nous à recruter et à agrandir nos locaux, un peu exigus désormais !

 

Fiche technique ActuNautique.com de la Gazelle des Iles

 

  • Poids de coque : à partir 120kg. 
  • Ballast automatique de 150 litres. 
  • Longueur : 3,90m
  • Longueur hors tout 4,20 m
  • largeur, 1,48m. 
  • Tirant d'eau : 55cm
  • tirant d’air : de 5 à 6,2 m. 
  • Capacité de charge : 5 adultes/400kg 
  • Insubmersible, auto redressable. 
  • Navigation en Catégorie C, en mer jusqu’à 6 miles
  • Prix Cat Boat : 6900 euros
  • Prix Cotre Aurique : 8200 euros
  • Prix Sloop Aurique : 9500 euros

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Marie Besnié 16/10/2013 16:58

L'histoire des Gazelles n'a pas fini de faire couler l'encre : de nouvelles surprises sont attendues pour le salon Nautic de Paris et le salon international de Dusseldorf autour de ces croiseurs
familiaux uniques en leur genre.