ActuNautique.com

Dragon's 39, le trawler écolo du chantier CNTI (56)

Décidément, les trawlers sont à la mode et ce n'est pas la rédaction d'ActuNautique.com qui s'en plaindra, tant ces bateaux savent allier charme, praticité et économie d'utilisation.

 

Autant de caractéristiques qui qualifient le dernier projet en cours de construction au chantier CNTI, un chantier naval spécialisé dans la construction de bateaux en aluminium, qu'il s'agisse de bateaux de plaisance ou de bateaux de servitude, et basé à Séné (56) !

 

Dragon-s-39-1.JPG

 

Le Dragon's 29, tel est son nom, est dû à l'architecte naval Tanguy le Bihan pour la coque (à étrave perce-vagues) et les superstructures et à la société Couëdel Hugon Design pour l'intérieur. 

 

Son profil relativement classique, savant mélange de lobster boat américain et de trawler plus classique à cockpit arrière, type "Europa", cache une démarche environnementale beaucoup plus originale, puisque sa motorisation est confiée à un moteur électrique, dont les batteries au plomb sont alimentées par un groupe électrogène de 49kwa, ce qui assure une vitesse de croisière de 8/9 noeuds. pour une consommation de 4l/h.

 

Une solution pas banale en ces temps "d'hybride" à tout va, économique d'utilisation et de construction et qui anticipe sur la pile à hydrogène, comme le précise Marie-Pierre Perello, gérante du chantier sur ActuNautique : "Avec ce type de motorisation, nous anticipons sur la pile à combustible, notamment les recherches sur les réservoirs à hydrogène. Nous pourrons alors remplacer le groupe électrogène par la pile à combustible et conserver le moteur électrique. Nous visons ainsi 0 CO² émis. Les atouts du trawler Dragon’s 39 électrique sont nombreux. Tout d’abord le silence : une double isolation phonique, le groupe électrogène lui-même dans son cocon et tout le compartiment moteur. Aucun bruit dû aux vibrations puisque le groupe électrogène n’est pas directement relié à la coque. L’idéal pour une partie de pêche en mer ! Des manoeuvres de port plus faciles : le moteur électrique a un couple maximum dès la mise en rotation et conserve la même courbe. Propulseur d’étrave de série. Du courant 220 v à bord dès que le groupe électrogène tourne : dessalinisateur, congélateur et même lave-linge pourront trouver leur place à bord".

 

Des avantages qui destinent naturellement le Dragon's 39 à un programme de grande croisière.

 

"Vivre plusieurs mois à bord du trawler Dragon’s 39, c’est avoir de l’eau douce en permanence, pouvoir congeler les poissons frais pêchés, laver son linge, chauffer le carré. L’option panneaux solaires permettra d’être totalement indépendant : 4 panneaux solaires, de 230 w chacun, vous assurent l’énergie nécessaire à la vie à bord, ceci grâce à l’utilisation de Led pour l’ensemble de l’éclairage intérieur et extérieur, grâce également au choix d’un dessalinisateur de nouvelle génération à basse consommation (30 L/h 4 A) Pour les nostalgiques de la voile, un mât repliable et un foc au portant vous donneront du plaisir à naviguer" précise Marie-Pierre Perello.

 

Dragon-s-39.JPG

 

Organisé autour d'un grand carré regroupant cuisine et poste de pilotage s'ouvrant directement sur la plage arrière, le Dragon's 39 dispose de 2 cabines doubles, largement personnalisables. Totalement recyclable du fait de ses techniques de construction, le Dragon's 39 a ainsi recours au liège pour son isolation phonique et thermique. Un exemple à méditer...

 

Caractéristiques techniques du Dragon's 39 du chantier CNTI

 

  • Construction : aluminium, échantillonnage suivant les plans de l’architecte conforme prescription Bureau Véritas .
  • Longueur : 11,80m;
  • Bau : 3,90m;
  • Tirant d’eau : 1,10m;
  • Tirant d’air : 2,50m (gabarit canal du midi )
  • Hauteur sous barreaux : 1,90m sur tout le plancher
  • Motorisation : hybride moteur électrique 30Kw et groupe électrogène 49Kva
  • Prix : env 200.000 euros TTC (tva 19,6%)

Partager cet article

Commenter cet article

Marie Pierre PERELLO 20/04/2012 08:43

Le prix indiqué ne tient pas compte des options : dessalinisateur, électronique Raymarine, panneaux solaires, voile et sécurité.

Jean François 19/04/2012 08:29

Pas mal du tout, à suivre.

Le prix annoncé me parait un peu faible au regard des prestations..