ActuNautique.com

Emotion intense pour le départ de la Panerai Transat Classique

Partie hier en fin d'après-midi de Saint Tropez, la Panerai Transat Classique a connu à cette occasion un très intense moment d'émotion, lot de toutes les grandes courses au large.

 

À 18 h, le comité a donné le départ aux concurrents enfin libérés de la pression des derniers préparatifs et bien décidés à impressionner d’entrée leurs adversaires. Alignés sur la ligne de départ comme à la parade, ils ont franchi la ligne dans un bel ensemble. 

 

Depuis le lever du jour, l’émotion était palpable sur les quais de Saint-Tropez. En dépit de mois de préparation, il reste en effet toujours mille détails à régler avant le départ d'une telle course...

 

depart-panerai-transat-classique-2012.JPG

 

Malgré le stress évident, l’ambiance était on ne peut plus conviviale et l’entraide était le maître mot de la journée entre tous les armateurs, capitaines et marins portés par une passion commune : l’amour de ces élégants voiliers classiques.

 

Dans la matinée, le directeur de course, François Séruzier, entouré du président du comité de course, Jean-Claude Travert, et du président du jury, Patrick Celton, avait réuni les skippers pour le briefing météo. Les prévisions réactualisées confirmaient le bien fondé d’un départ anticipé pour éviter le coup de tabac du golfe du Lion.

 

Dans les premières heures de course, les voiliers vont profiter d’un petit flux d’est avant que le vent ne tourne par l’ouest puis au nord en se renforçant peu à peu jusqu’à vendredi avant de forcir franchement dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Les bateaux seront alors au niveau des îles Baléares, mais sont invités à rester ensuite près de la côte espagnole pour profiter de sa protection. Le passage du détroit de Gibraltar s’impose comme la difficulté suivante, une succession de dépressions arrivant de l’Atlantique par le sud-ouest. Le premier voilier à franchir le détroit sera d’ailleurs récompensé par le Prix Capbiotek.

 

À la tombée de la nuit, les voiliers se sont éloignés vers le large, début d'une belle aventure, et les premières tendances donnaient un léger avantage pour The Blue Peter, devant White Dolphin, Corto et Sea Lion. Mais la course ne fait que commencer et les options tactiques peuvent, dans les heures voire les jours à venir, créer des surprises...

Partager cet article

Commenter cet article