ActuNautique.com

Fiche Bateau & vidéo - le Révolution 22 d'Afep Marine (17)

le

 

REVOLUTION 22 AFEP MARINE
 

 

Le Révolution 22 d'Afep Marine est un voilier qui ne laisse pas indifférent, c'est le moins que l'on puisse dire !

 

 

Car ce plan de David Raison à quille relevable, a une particularité unique en Europe en matière de carène : une étrave arrondie, dont le concept se rapproche de l'Optimist mais qui vient directement des Etats-Unis et des Scows qui régatent sur les Grands Lacs. 

 

 

En quoi une étrave arrondie se différencie t-elle d'une étrave classique ou droite ? Elle permet au Revolution 22 de bondir de vague en vague, de ne pas enfourner et de beaucoup moins mouiller qu'un voilier traditionnel. Doux à la barre, le Revolution 22 passe là où un voilier classique réduira la toile ! Il étale bien la survente, se redresse rapidement et gîte beaucoup moins qu'un voilier traditionnel.

Fait étonnant, il marche tout droit, sans personne à la barre, une barre installée dans un vaste cockpit, dont l'aménagement se révèle être très bien pensé en navigation.

Revolution-22-copie-2.JPG

Autre avantage de cette carène pu ordinaire, un volume intérieur digne d'un voilier de taille supérieure, avec une hauteur sous barrot surprenante de 1,90m.

Construit en Aluminium par le chantier rochelais Afep Marine, le bateau se distingue enfin par l'utilisation de matériaux recyclables (aluminium, liège projetté) et si la finition est encore un peu juste sur le premier proto, elle affiche une résistance étonnante : en bref, un voilier tout terrain, rapide, costaud et parfaitement adpté à un usage familial ou plus.

Revolution-22-2-copie-1.JPG

Fiche technique Actunautique.com du Revolution 22

 

Design David RAISON
David ROY
Quentin DELOUETTE
Longueur HT 7,1 m
Longueur de la coque 6,8 m
Longueur de la flotaison 5,75 m
Bau maxi 2,88 m
Poids lège 1,6 t
Surface grand-voile 19,5 m2
Surface foc 13,6 m2
Tirant d'eau(quille haute/basse) 0,5/1,5 m
poids du bulbe 270 kg
Hauteur sous barrot descente 1,90 m

 

Partager cet article

Commenter cet article