ActuNautique.com

A Rumbo Libre au Pérou - Globe Sailing vous souhaite la bienvenue à... Lima !

clemence rebours - vignette actunautiqueLe ciel de Lima en hiver, c'est un peu celui de Chamonix, le jour où il neige. Gris, épais. En permanence. C'est bien simple, depuis 6 jours, je n'ai pas vu le soleil.

 

La variable, c'est la petite bruine qui tombe régulièrement le soir. Romain, qui habite ici depuis 6 mois, aime beaucoup la ville, les gens, l'ambiance. Comme quoi, vraiment, on se fait à tout ! Ah, j'ai oublié de le mentionner : Romain vient de Pontharlier, près de la Suisse :-p

Romain vit ici. Il travaille ici. Romain n'est plus un inconnu pour Actunautique puisque c'est avec lui que j'ai traversé l'Atlantique à bord de Capricho. Romain Gindre est le fondateur de Globe Skipper et désormais directeur de Globe Sailing, sa structure péruvienne. Le Franchute du Callao nous a reçues une semaine, la bici et moi, entre le Brésil et la route pour Arequipa... L'occasion de constater le chemin parcouru depuis l'arrivée en Colombie.

 

Romain Gindre - Globe Skipper

 

Depuis maintenant 6 mois, il traverse chaque jour Lima pour rejoindre le port du Callao, "La Punta". Ce matin, je pars avec lui 45 minutes de taxi parmi les klaxons, les sirènes dignes d'une boîte à sons d'enfant (pin-pon, wiiiiiihiiiiin, pouet-pouet)  et les embouteillages. On se faufile dans les petites rues qui n'en sont pas. Une 3x3 voies est en construction aux pieds des falaises, au ras des plages et des surfeurs qui se rhabillent sur les galets, mais elle ne verra pas le jour avant 2014. En attendant, on observe les quartiers défiler. Ceux qui craignent et les autres. Ils se ressemblent drôlement Ça nous donne le temps de discuter.

 

globe-skipper-perou-6840.JPG

 

globe-skipper-perou-6967.JPG

 

globe-skipper-perou-7002.JPG

  

Actunautique : Pourquoi es-tu venu t'installer à Lima ?

Romain Gindre : Lors de mes précédents convoyages, je suis tombé amoureux de l'Amérique du Sud. Une opportunité de travail s'est présentée au Pérou, je l'ai saisie ! Il s'agissait de répondre à une demande spécifique que nous avions déjà identifiée en France, sur laquelle nous travaillions déjà beaucoup, et qui provenait en grande partie ce continent. J'ai donc traversé l'océan pour me rapprocher de mes clients sud-américains. Aujourd'hui, avec la création de la structure Globe Sailing, je suis en train de créer un métier de "Management de Bateaux" un peu sur-mesure, qui comprend 3 grandes missions :  Skipper d'une flotte de bateaux, Consulting et Formation d'équipages. Je le résumerais ainsi : tout ce dont un propriétaire a besoin, tout ce qu'il souhaite, je le trouve et le lui fournis.

 

globe-skipper-perou-6756.JPG

 

globe-skipper-perou-1300857.JPG

 

Actunautique : Quels différences majeures ressens-tu par rapport à ton travail en France ?

Romain Gindre : Le nautisme, au Pérou, est une activité relativement récente. Il y a encore peu de connaissances et donc tout à construire. La partie Formation est par conséquence beaucoup plus développée qu'elle ne l'était en France. C'est passionnant, ça me permet de donner aux locaux les bonnes clés pour que le secteur se développe sainement et correctement. Autre avantage à travailler dans un endroit "vierge", la possibilité de "faire les choses bien", ce qui est difficile quand la concurrence est acharnée et que tout le monde rogne sur les détails pour rester "compétitif". Ici, je peux travailler correctement, jusque dans les détails !

 

Actunautique : Et la structure Globe Skipper ? Que devient-elle ?

Romain Gindre : Globe Skipper continue en France, comme avant, mais c'est mon associé, David Steckar, qui en a pris la direction. Il se concentre sur l'organisation et le développement de l'activité française et sur le lancement d'un service de conciergerie : Sailing Concierge - your personal adviser on the French Atlantic Coast. Il s'agit de prestations que nous offrions déjà à nos clients, mais que nous institutionnalisons afin de pouvoir les proposer en tant que service à part entière à de nouveaux prospects.

 

Actunautique : Quels sont les projets pour Globe Sailing ?

Romain Gindre : La phase de formation va être longue. J'ai déjà embauché un français, Jean-Marie Gauvin, pour me seconder. Ensemble, nous allons continuer d'apporter ce qu'il manque au nautisme péruvien pour se développer, notamment en termes de connaissances. J'ai également pris la distribution de plusieurs marques phares du nautisme européen et j'ai encore de nombreux projets en association avec des péruviens...

 

globe-skipper-perou-6762-1.JPG

 

globe-skipper-perou-6782.JPG

 

globe-skipper-perou-1310315.JPG 

 

L'exemple de Romain donne la preuve qu'avec un esprit créatif et entrepreneurial, il existe de multiples opportunités de business pour un skipper compétent ! Et l'on s'aperçoit avec plaisir que le business éthique peut se retrouver dans tous les secteurs car les deux associés ont toujours eu pour règle de pratiquer des prix justes pour leurs clients et pour leurs salariés. J'ai vu, je confirme.

 

Bientôt, une journée à Lima avec Romain Gindre.

 

 

C. Rebours

"A Rumbo Libre en Amérique du Sud"

 

=> Suivre le périple de Clémence : l'Amérique du Sud, en vélo !

=> Toute l'actualité de Globe Skipper

 


Partager cet article

Commenter cet article

video editing services 05/11/2014 14:24

En raison de la météo changeante - tous les plans dans le drain! Il est pas toujours possible d'orienter dans le temps!

spanish translation online 31/10/2014 18:22

Parfois - il est vraiment difficile de gérer un tel bateau! encore besoin de beaucoup de choses à vérifier avant de vous mettre à la voile!

proofreading essays 28/10/2014 17:59

En un sens, - la beauté de cette région ne peut tout simplement pas transmettre tous besoin de voir de vos propres yeux! Ce spectacle sera toujours avec vous!