ActuNautique.com

Grand carénage à Fort de France pour la Frégate de surveillance Germinal

fregate-germinal.JPG

La frégate de surveillance Germinal des Forces Armées aux Antilles (FAA) est entrée au bassin de radoub de Fort-de-France le 21 janvier en début de matinée.

Depuis le 13 janvier et jusqu’au mois de mai, elle fait l’objet d’une opération d’entretien majeur desinée à redonner du potentiel à ses installations et voir ses capacités opérationnelles élargies par l’ajout de nouveaux systèmes.

Parmi les très nombreux travaux, la révision des moteurs de propulsion, la révision complète de 2 diesel alternateurs, la visite des lignes d’arbres, le sablage du navire avant l’application d’une toute nouvelle peinture silicone sur les œuvres vives, l’installation d’une nouvelle conduite de tir SYMFIR pour la tourelle de 100 mm, celle de plusieurs nouveaux systèmes de transmissions et la visite totale du système de déplacement de l’hélicoptère sur le pont d’envol.

Comme pour le Ventôse l’année dernière, cette opération d’entretien est réalisée avec l’équipage qui effectue la maintenance de son niveau et contribue avec l’antenne Antilles-Guyane du service de soutien de la flotte (SSF) à la surveillance et à la réception des travaux, ainsi qu’à la prévention des risques professionnels. Cette opération d’entretien est réalisée tous les trois ans et dure quatre mois environ.

L’antenne antillaise du Service de Soutien de la Flotte (SSF Antilles) implanté au sein de la Base navale de Fort-de-France assure la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble des travaux. La maîtrise d’œuvre est confiée à l’entreprise STX qui, en cotraitance avec DCNS, est titulaire du marché de  maintien en condition opérationnelle (MCO) des 6 frégates de surveillance sur la période 2012-2017.

De nombreuses entreprises sous-traitantes implantées en Martinique sont d’ores et déjà désignées pour assurer une grande partie des travaux. Le personnel de ces entreprises travaillera en étroite collaboration avec l’équipage du navire et le personnel des Ateliers militaires de soutien outremer de la Base navale de Fort-de-France. La Martinique et les professionnels de la mer disposent, avec le bassin de radoub de Fort-de-France, d’un réel atout. Dans la mesure où les entreprises sont à même de fournir le niveau de qualité attendu pour les travaux demandés, la Marine nationale, à travers son service de soutien de la flotte (SSF) peut leur confier l'entretien de ses navires, que ce soit dans le cadre de leur maintenance annuelle ou pour ces arrêts techniques majeurs. Dès lors, l’activité de MCO naval assure, pour plusieurs entreprises et leurs salariés martiniquais, un nombre d’heures de travail conséquent.

Les périodes d’arrêts techniques concernent l’ensemble des navires des FAA et des forces armées en Guyane. Préparée depuis plusieurs mois, cette nouvelle opération d’entretien est l’aboutissement d’une étroite collaboration entre l’état-major des FAA, la Base navale de Fort-de-France, le SSF Antilles et l’équipage de la frégate.

 

photo - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article