ActuNautique.com

Grandiose : le glacier Perito Moreno en format "expédition sonore"...

Tendre l'oreille mais ne pas le regarder, surtout. Garder la surprise pour là-haut...

 

Depuis la route qui longe le bras Rico du lac Argentino, 30 km de l'entrée du parc jusqu'au mirador, je suis à l'affût des premiers craquements qui me parviennent. Je les écoute s'amplifier au fur et à mesure que je l'approche. Ce sont eux qui me guident jusqu'à lui. Arrivée au mirador, j'hésite un instant, devant le dédale de passerelles puis me laisse guider, encore une fois, par les craquements. Je termine mon voyage à l'aveugle sur celles du balcon inférieur. "J'ouvre les yeux".

 

 

 

 

Il est là : grandiose, s'étalant devant moi sur des dizaines de kilomètres, le glacier "Perito Moreno".

 

Glacier-Perito-Moreno-1.JPG

 

 

Attention, Perito Moreno ne signifie pas "Petit Chien Marron" ( qui s'écrirait Perrito) :s. Le glacier tient son nom de Francisco Moreno (Perito signifiant "expert"), naturaliste et explorateur argentin, un vrai aventurier plutôt en avance sur son temps, notamment pour ses idées sur les indigènes.

 

glacier-Perito-Moreno-2.JPG

 

S'il est célèbre pour être le seul glacier au monde à se maintenir, voire même à se payer parfois le luxe d'avancer de 2 m par jour alors que tous les autres fondent et reculent, le Perito Moreno n'a même pas besoin de ce titre de gloire pour en imposer. Immense, comme de nombreux glaciers, c'est le point de vue que l'on en a, depuis la rive opposée, qui coupe littéralement le souffle.

 

glacier-Perito-Moreno-5.JPG

 

Depuis le mirador et ses multiples passerelles, nous sommes suffisamment proches pour entendre les craquements de la glace et voir ses pics plonger dans l'eau gelée mais suffisamment loin pour être à l'abri de ses projections meurtrières.

 

glacier-Perito-Moreno-4.JPG

 

Imaginez seulement un pic de glace de plusieurs mètres vous tombant sur le coin du nez... Mais surtout, chose rare, nous surplombons le glacier, ce qui permet de l'admirer dans son entier : depuis les montagnes desquelles il provient, à 35 km de là, aux falaises de 60 m de hauteur qui s'avancent dans le lac Argentino (jusqu'à le boucher parfois !). Le tout en vision panoramique, sur 5 km de large. Selon l'heure, selon l'humeur et le chemin qu'empruntent les nuages, si le soleil est bien luné, les 175 km2 de glace et de crevasses changent de peau : blanc éclatant, bleuté, gris... Les zones d'ombre et de lumière volent sur la glace et zèbrent le paysage. Les montagnes qui l'entourent et l'eau du lac participent aux festivités, le tout est réellement captivant.

 

glacier-Perito-Moreno-3.JPG

 

Une fois la surprise passée, je poursuis la promenade, parfaitement aménagée grâce aux passerelles qui offrent différents angles de vue, jusqu'à arriver en contrebas, tout près des chutes de glace. Et je guette LA chute. Les parois bleutées, comme déchirées, semblent m'indiquer qu'un pic vient de s'effondrer, je concentre mon attention sur celles, qui transpirent à grosses gouttes.

 

glacier-Perito-Moreno-8.JPG

 

Je fais de nouveau confiance à mon amie l'oreille et traque porte le moindre craquement. Et c'est tout un pan de glace qui se décroche sous mes yeux dans un grondement sourd, s'effondrant lentement, un peu à la manière des Twin Towers... :s

 

glacier-Perito-Moreno-6.JPG

 

Il plonge dans l'eau du lac, génère des remous incroyables, et renaît bientôt tranquillement, sous la forme d'icebergs, qui partiront voguer et s'échouer sur les berges du lac Argentino... Le car de touristes qui vient d'arriver voit ces icebergs, pense "tiens, des icebergs !", et ne s'imagine pas tout ce qui vient de se passer, un peu comme moi en arrivant. En repartant, je regarde les paisibles icebergs d'un autre œil, je ne suis plus dupe, je sais dans quel fracas ils sont nés...

 

glacier-Perito-Moreno-7.JPG

 

 

C. Rebours

"A Rumbo Libre en Amérique du Sud"


Partager cet article

Commenter cet article

GUILBAUD Marion 15/03/2013 10:24

Salut Clémence,
Je prends enfin le temps d'aller voir ton site et je ne suis pas déçue! Tes photos sont superbes et tes commentaires nous emportent!
En congé mat depuis hier soir, je vais voyager un peu (depuis mon canapé) en suivant ton périple!
Encore bravo et à bientôt sur la crique (oui c'est moins exotique)!
Marion

long 07/03/2013 03:46

sac longchamp pas cher

[url=http://www.longchamp-magasin.com/]sac longchamp pas cher[/url]

sac longchamp ebay

[url=http://www.longchamp-magasin.com/]sac longchamp ebay[/url]

Etoile Isabel Marant

[url=http://www.isabelmarantespana.com/]Etoile Isabel Marant[/url]

Isabel Marant Bekket

[url=http://www.isabelmarantespana.com/]Isabel Marant Bekket[/url]

Michel 20/02/2013 20:49

Nous suivons avec beaucoup d'intérêt votre progression.Merci pour toutes ces émotions partagées.
Bonne continuation.