ActuNautique.com

Groupama en tête de la Volvo Ocean Race avant de partir pour Lorient

Bonne nouvelle tricolore dans la Volvo Ocean race : Groupama sailing team vient en effet de remporter l’In-Port Oeiras de Lisbonne. L’équipage français a maitrisé la course de bout en bout et conserve du même coup sa première place au classement général, avec 8 points d'avance sur Telefonica. À la veille du départ de l’étape 8 vers Lorient, son port d’attache, le symbole est très fort !

 

Le bateau de Franck Cammas va ainsi quitter le Portugal pour la France en menant la Volvo Ocean Race 2011-12. Une vraie réussite, marquée par la maitrise prometteuse des Français sur ces deux allers retours côtiers disputés sur le fleuve Tage. Bien parti au bateau comité dans 15 nœuds de vent de sud-ouest, Groupama ne s’est pas laissé enfermer dans le duel de pré-départ entre PUMA et Telefónica qui a coûté une pénalité aux Espagnols (coup de lof sous spi). 

 

"On a fait du bon boulot aujourd’hui au départ," reconnait le skipper Franck Cammas, de retour au port. "Je ne suis pas toujours très bon sur ça et on s’est beaucoup entraînés hier aux départs au portant. Ils sont compliqués et il y a beaucoup à faire dans les 10 dernières secondes. On est bien partis et, quand tu gagnes le départ, le reste est un peu plus facile." 

 

groupama-vainqueur-in-port-lisbonne.JPG

 

Le premier bord de portant est une réussite pour le bateau que les commentateurs de la course surnomment maintenant "la machine verte". Groupama enroule la première marque en tête, suivi par Camper with Emirates Team New Zealand et Abu Dhabi Ocean Racing. Au près, il contrôle Camper et creuse son avance, passe la marque au vent en tête toujours.

 

"On a bien géré nos virements", continue Cammas. "Je suis à peu près sûr que Camper est l’équipage qui réalise les meilleurs virements et on a presque atteint leur niveau."

 

Sur le troisième bord, Puma revient à fond sous spi. Groupama réussit à rester devant et le couvre sur le dernier près. Jusqu’à l’arrivée, où 21 secondes séparent Français et Américains. Camper est troisième, Abu Dhabi quatrième, Sanya cinquième et Telefónica sixième. Le classement général ne change pas. 

 

Après 11,5 milles de régate devant la capitale portugaise, Franck Cammas et ses 10 équipiers prennent les six points du vainqueur de l’In-Port. Ils augmentent leur avance au général – huit points d’écart – sur Telefónica, toujours deuxième malgré une dernière place catastrophique aujourd’hui. Ils prennent confiance.

 

Cammas précise sur ActuNautique : "On peut gagner, c’est sûr. On est en position de le faire, mais c’est important de rester concentrés sur chaque étape et sur chaque jour, au lieu de penser au classement. Ça ne sert à rien de faire ça – il faut juste penser à chaque étape comme si la Volvo se jouait là. On verra à Galway". 

 

Très stressés ce matin, sous la pression de leur nouvelle première place au général et à une semaine de l’arrivée à la maison, à Lorient, cette victoire résonne comme une confirmation. Et le skipper français se permet une pensée pour le port d’attache de son équipage, et pour son public local.  

 

photo : IAN ROMAN/Volvo Ocean Race

 

Partager cet article

Commenter cet article