ActuNautique.com

HMS décroche le contrat du plus grand navire jamais construit à Saint-Nazaire (44)

hms.JPG

 

Cette filiale du groupe français IEC vient d'être retenue par le chantier STX France pour déployer les équipements audiovisuels à bord du 3ème navire de la classe Oasis de la Royal Caribbean International. 

 

Les caractéristiques de ce paquebot de croisière sont impressionnantes : 20 ponts, 360 mètres de long, 66 mètres de large, 72 mètres de haut et 2700 cabines pour 8000 passagers et membres d’équipage.

 

L’Oasis III sera une version améliorée de ses deux sister ships construites sur le chantier STX de Turku en Finlande. Le A34, comme on l’appelle sur le site, sera livré en 2016.

 

Ce contrat d’envergure illustre le positionnement de la société sur un marché de niche où son expertise est reconnue en France comme à l’international. HMS apporte à ses clients une offre globale de solutions audiovisuelles innovantes et durables, intégrant l’ingénierie, les systèmes et un ensemble de services associés. Avec des implantations en France, Italie, Finlande et aux États-Unis, le groupe 

 

HMS est devenu en près de 30 ans une référence sur son marché. Au sein de ce géant des mers, HMS interviendra sur les 56 locaux publics dont le théâtre, le studio B, l'aquathéâtre, la royale promenade… Le groupe sélectionnera et installera des équipements d’entertainment de nouvelle génération : audio, vidéo, lighting et machinerie scénique. Pour HMS, le défi consiste à intégrer l’ensemble des équipements d’entertainment tout en respectant un cahier des charges très précis : qualité, coûts, délais… 

 

Monsieur Paquet, directeur des achats chez STX France précise sur ActuNautique.com : "Le premier savoir-faire de HMS est de conseiller et d’intégrer des équipements novateurs qui respectent l'environnement hostile et les contraintes à bord. Le second est lié aux spécificités des métiers du maritime qui imposent une cadence et des délais de réalisations très rapides. Il est nécessaire de faire preuve de flexibilité et d'une coordination sans faille avec les autres corps de métiers pour répondre avec succès aux enjeux de ce projet". 

 

Partager cet article

Commenter cet article