ActuNautique.com

IKRA premier de sa catégorie aux Voiles de St Tropez, remporte le Trophée Rolex 2013

Team-IKRA-12M-JI-yves-marie-morault.JPG

 

ActuNautique a interviewé Yves-Marie Morault, président du groupe d'imprimerie éponyme, et propriétaire d'IKRA, le fameux Class JI, pour nous commenter cette victoire, et nous présenter les ambitions de son team sur 2014.

 

Ikra a terminé premier de sa catégorie, aux Voiles de Saint Tropez, et remporte d'ailleurs la Rolex Cup pour la seconde année consécutive. 

 

Yves-Marie Morault - Effectivement, les régates ont été particulièrement bataillées, et notamment samedi. Malheureusement, si les conditions météo étaient parfaites, la bouée de dégagement s'est déplacée et certains compétiteurs dans notre catégorie ont considéré le point GPS et pas la voie de dégagement, si bien qu'ils ont fait un chemin plus court qu'IKRA, ce qui ne nous a pas empêché de gagner avec 300m d'avance sur Sovereign ! L'équipe a remarquablement bien travaillé, il y avait une forte motivation depuis le mois de mai, sur l'ensemble de l'équipage qui s'est beaucoup entraîné. On a préparé le bateau en conséquence. On était tellement bien déterminés à gagner que pour la première fois depuis 7 ans, le skipper, Sébastien Destremau, qui a fait 5 coupes de l'America, n'a pu être présent pour barrer le bateau samedi, et a donc été remplacé par son frère, qui n'avait jamais barré IKRA en course. Mais l'ensemble de l'équipage a tellement participé à lui faciliter la tâche, que cela a été un sans faute, ce qui prouve que c'est la victoire d'un équipage, soit 16 personnes, qui se donnent à fond.

 

remise-Rolex.JPG

 

Par rapport à l'an dernier, vous repassez devant SOVEREIGN. C'est un combat éternel, depuis leur construction...

 

Yves-Marie Morault - Enfin, en 2007, nous avons été champions du monde, en battant Sovereign ! Il y a 3 ans, nous avions déjà gagné la Rolex. Mais effectivement, ces deux bateaux qui ont été construits à 6 mois d'intervalle par le même propriétaire, sont assez semblables, mais avec des performances un peu différentes... Après il faut se battre ! C'est ce qui fait le côté sympathique de régates de défi, puisque les 12MJI sont des bateaux de défi. On a beaucoup de mal sur ces parcours contre des bateaux qui peuvent être plus grands et surtout très toilés sur des allures au portant. Un 12MJI, c'est avant tout un bateau pour faire du cap, pour faire des régates de bouées. Les parcours de St Trop' ne sont vraiment pas favorables aux 12M JI, et c'est d'autant plus difficile qu'on a un rating qui fait qu'on rend du temps a beaucoup de bateaux. Un bateau qui arrive 20 minutes derrière nous peut in fine terminer premier...

 

IKRA-2.JPG

 

Qu'est ce qui pousse un imprimeur à faire de la voile ?

 

Yves-Marie Morault - J'ai toujours fait de la voile. C'est le breton en moi qui aime la voile. J'ai des activités multiples et entre autres, la voile, et puis IKRA est un bateau tellement merveilleux. L'an prochain, nous fêtons ses 50 ans, nous serons donc Defenders de la Rolex ! C'est pour cela que nous voulions tant la gagner cette année ! C'est chose faite !

 

ikra.JPG

 

photo - Gilles Martin-Raget

 

Partager cet article

Commenter cet article