ActuNautique.com

Ile de Batz - deux sauvetages en mer en 48h00, interview du président de la station SNSM

snsm-Batz.jpg

En moins de 48h00, l'Ile de Batz a connu deux fortunes de mer. Philippe Caroff, président de la station SNSM de l'île a répondu a nos questions sur les deux interventions des sauveteurs en mer et plus généralement, sur le fonctionnement de la  SNSM.

 

M Caroff, deux sauvetages en mer en moins de 48h00 à l'Ile de Batz, c'est exceptionnel ?

En matière de sauvetage en mer, il n'y a aucune règle ! Bien souvent, on pense que nos interventions sont liées avant tout au mauvais temps. En réalité, si la météo est un facteur important, c'est loin d'être le seul : ainsi, le TREC'HER  s'est échoué un jour de calme plat, et le PRELUDE s'est retrouvé l'hélice engagée par un temps tout à fait maniable.

Comment ce sont déroulé ces interventions sur le Trech Her puis sur le Prélude ?

Le mercredi 29 février, pour des raisons encore inconnues, un chalutier de 19m, le TREC’HER, s’est échoué sur le plateau rocheux de Pen ar Vein, à l’île de Batz avec cinq hommes à bord.

6h30 : L’équipage du « Pilote Trémintin II » est alerté par le Cross Corsen afin de leur porter assistance.

7h15 : nous arrivons sur zone : le TREC’HER roule bord sur bord, soulevé parfois par les vagues et retombant lourdement sur la roche. L’équipage est à l’intérieur du navire.  Nous constatons que l’absence de fond et la très forte houle qui déferle à cet endroit  nous rend  totalement impossible l’approche du navire avec notre canot de sauvetage. Nous tentons alors de rejoindre le chalutier avec notre Zodiac : les déferlantes interdisant tout accostage, nous pensons que si l''équipage peut monter dans le radeau de survie, il nous sera plus facile de les récupérer. Mais l'opération s'avère impossible : l''équipage reste à l'intérieur du chalutier, leur radeau se plaçant lui aussi dans une zone inaccessible. De plus, une panne du moteur hors bord  nous  contraint à regagner le canot à la rame…

Décision est alors prise de faire intervenir l’hélicoptère de la Marine Nationale. Il arrive sur zone à 8h00. Les cinq hommes d’équipage sont alors hélitreuillés et conduits à l’hôpital de Brest pour observation.

08h20: le treuillage est terminé. Nous restons sur zone afin de récupérer les premiers débris et le radeau de survie.

9h00: à la demande du capitaine du port de Bloscon, nous nous rendons à ce port afin d'embarquer le patron armateur du TREC''HER et six autres personnes, experts, assureurs...

11h00: nous sommes à nouveau sur zone : le zodiac de la gendarmerie nationale y est déjà. C''est la pleine mer et seule la passerelle du navire émerge. Le constat étant effectué, nous ramenons ces personnes au port.

12h00: le CTT est remonté dans l''abri.

Avec des coefficients de marée  qui continuent à diminuer, il y a peu de chance de pouvoir  dégager  le chalutier avant une semaine. confronté à une forte houle, le bateau s'est en partie disloqué : la cabine a été emportée par le mer, tout comme le portique du chalut... L'armateur doit d'ailleurs présenter son plan pour déséchouer son bateau.

snsm-Batz-3.JPG

Et concernant le Prélude ?

Le 4 mars, à 4h00, je reçois un appel du Cross Corsen demandant notre concours afin de porter assistance à un chalutier, le Prélude, son hélice étant engagée.

04h20: Le "Pilote Trémintin II" est mis à l''eau. Nous faisons route, cap au NO.

04h45: sur zone. La remorque est rapidement passée. A la demande du patron du Prélude, nous faisons route vers le port de Batz.

05h50: Le convoi arrive dans le port : nous amenons le chalutier sur un banc de sable où il s'échoue: l'équipage profitera de la marée descendante pour dégager l'hélice.

06h30: Le CTT est remonté dans l'abri

Comment se présente la Station de l'Ile de Batz ?

La station  SNSM de l'île de Batz est animée par quatorze bénévoles, huit titulaires et six suppléants, tous insulaires et pratiquement tous marins professionnels.

Nous disposons d'un Canot Tous Temps, un navire de 15,60m conçu spécialement pour être rentré dans un abri. Nous avons la chance d'être dans une zone très bien couverte par la SNSM. Uniquement dans cette partie du Nord Finistère, on peut citer les stations de Locquirec (V2), Primel (V2), Roscoff 5V2 + Zodiac pro), Santec (Zodiac pro), Cléder (Zodiac pro), Plouescat (V2 + Zodiac pro)...

L'ensemble de ces stations travaille en collaboration étroite avec le CROSS CORSEN qui est véritablement LE coordinateur du sauvetage en mer.

SNSM-Batz-4.JPG

Votre action est totalement bénévole, mais comment fonctionne donc la SNSM ?

La SNSM est une association dont la finalité est le sauvetage des personnes en mer. Ainsi, chaque année, 6000 personnes sont secourues par les 3500 bénévoles de la SNSM. Avec son siège centrale à Paris et ses 223 stations réparties sur l'ensemble du littoral, y compris maintenant dans les DOM-TOM, c'est une organisation complexe qui réclame beaucoup de moyens, tant humains que financiers que matériels !

La SNSM assure elle même la majeure partie de son financement, grâce notamment à la générosité de ses adhérents! On peut rappeler que une adhésion annuelle à une station comme celle de l'île de Batz ne coûte que 30€, ou 45€ ou plus bien entendu! et que 66% de ce montant est déductible des impôts. Pourtant, seulement 10% des plaisanciers se sent concerné et adhère...

(voir le site de la SNSM : http://www.snsm.org/page/sauver-des-vies-en-mer)

Quels conseils prodigueriez vous aujourd'hui aux plaisanciers, alors que la saison nautique va redémarrer ?

  1. Prendre la météo et toujours informer quelqu'un à terre de :
    • l'heure du départ, 
    • de la destination retenue
    • de l'heure de retour estimée;
  2. Porter un VFI dès que l'on embarque dans l'annexe; 
  3. Avoir à bord une VHF étanche en bon état de marche;
  4. Avoir un GPS et savoir s'en servir,
  5. Savoir dans quelle direction porte le courant (Est avec du flot, Ouest avec du jusant...)
  6. Eviter la panique: avec une bonne VHF, les secours peuvent intervenir rapidement !

 

Photos : SNSM île de Batz

Partager cet article

Commenter cet article

plombier 26/03/2015 14:43

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Busnel 08/03/2012 08:58

Du 29 février au 4 mars ,48h ?????
Cela n'enléve rien à l'efficacité des interventionset au dévouement des sauveteurs.