ActuNautique.com

Interview - Capucine Trochet à la découverte de la Mer des Caraïbes

capucine-Trochet.JPG

Interview exclusive de Capucine Trochet qui, après son escale hexagonale va regagner Tara Tari, en Martinique, pour poursuivre son aventure... vers Miami !

ActuNautique - Capucine, votre escale hexagonale se termine bientôt. L'actualité a été très chargée pour vous durant toute cette période. D'ici 3 semaines environ, vous allez retrouver Tara Tari qui vous attend avec impatience en Martinique. Où en êtes vous de votre périple ?

Capucine Trochet - Cela fait maintenant 3 ans que je m'occupe du bateau, deux ans que je vis à bord, et le petit break que je viens de faire a été important, pour faire le point et préparer la suite. Il était important pour moi de savoir si j'avais envie de continuer. Oui j'ai envie de continuer, donc j'y retourne ! 

Sachant que vous ambitionnez de réaliser une grande traversée des Caraïbes, en ralliant Miami depuis la Martinique...

CT - Comme j'ai la chance d'être dans cette mer des Caraïbes, l'idée est de témoigner de son histoire très riche, pas forcément bien connue, en particulier concernant la piraterie ! Je me dis que si les pirates se battaient pour des pièces d'or et des trésors, nous, on a un autre trésor contemporain qui a pour moi la forme de valeurs, notamment de respect des uns et des autres, et de ce qui nous entoure ! Sans tomber dans un discours mielleux, je pense que cela peut être intéressant de faire un parallèle entre l'histoire très riche de cette mer, et nos trésors contemporains.

On attend avec beaucoup d'impatience cette traversée, mais je me suis laissé dire que vous souhaiteriez ensuite gagner Panama pour une traversée du Pacifique, afin de ramener Tara Tari dans son pays d'origine, le Bangladesh...

CT - Je fonctionne beaucoup par étapes ! Pour le moment, toute mon attention est focalisée sur la traversée des Caraïbes ! Une fois arrivée sur place, il sera temps de penser à la suite ! L'idée est de gagner Miami avant le début de la prochaine saison des cyclones, à savoir mi-mai, juin  ! Là, je pourrai réfléchir à la suite. Il sera important dans les Caraïbes de voir comment se comportera le bateau. De la Martinique à Miami, j'ai quand même 2000 milles nautiques à parcourir, soit près de 4000 kilomètres...

ted.JPG

Presque une Transat quand on y pense !

CT - C'est presque une Transat, même si quand on regarde une carte, on ne s'en rend pas forcément compte ! Il y a de la distance à parcourir ! Le bateau a été dans un endroit très ensoleillé, il va falloir voir les matériaux, leur vieillissement... Il faut rappeler que Tara Tari est un prototype, réalisé à partir de composite de toile de jute !! Après cette étape caraïbe, l'idée sera ensuite de voir si je poursuis la route vers l'Ouest, via Panama, mais à bord d'un cargo parce que sans moteur, je ne peux pas passer le canal ! Ou si je passe par la route par le Costa Rica ou autre, pour gagner le Pacifique. Je devrai alors étudier toutes les possibilités, comme par exemple de faire un petit bout de la traversée sur un cargo. Si tel était le cas, je souhaiterais que ce soit à bord d'un cargo avançant en partie avec une propulsion propre, comme une aile de Kite ! Je suis en contact avec des armateurs pour cela ! Je ne me ferme aucune possibilité, l'idée est d'avancer !!

Avancer, sachant que votre escale hexagonale vous a permis de faire énormément de choses. Un livre est en préparation je crois...

CT - Effectivement, j'écris, j'essaie de poser sur le papier tout ce que j'ai vu, vécu. D'un autre côté, comme je suis encore en train d'assimiler tout ce que m'a appris cette vie à bord de Tara Tari depuis 2 ans, je prends mon temps ! Je ne souhaite pas écrire un livre pour écrire un livre ! J'aime tellement les mots en plus, que j'ai vraiment envie de faire attention. Du coup, j'ai décidé d'attendre d'avoir gagné Miami pour le terminer !! 

Partager votre expérience, c'est l'un des leitmotive qui vous anime. On en a eu une belle démonstration à Paris, en décembre dernier, lors des TEDxCE Women. Le jury vous a contacté, ainsi que 6 autres femmes porteuses de projets sortant de l'ordinaire, après en avoir étudié près de 360 je crois !!

CT - Les conférences TED ont été créées aux Etats-Unis, avec comme objectif de faire partager une idée, un concept, un parcours de vie ou une innovation. Ce, afin pourquoi pas, de les démultiplier !! On m'a contacté en octobre ou en novembre, en me demandant de participer à cette première conférence française, à laquelle il n'y avait que des femmes. Le 7 décembre, j'ai donc eu la chance de pouvoir parler de mon expérience à bord de Tara Tari. Je crois qu'il est vraiment important de partager. Il y a tellement de choses de positives que je reçois, que j'ai enve de donner ! Et puis avoir le retour des autres me permet également d'avancer ! 

Justement, que retirez-vous de ces trois premières années avec Tara Tari ? Si vous deviez ne retenir que trois choses, quelles seraient-elles ?

CT - La simplicité tout d'abord. Faire simple est une vraie voie d'accès vers le bien-être, tout au moins à mon échelle personnelle. Cette vie à bord m'a ensuite inspiré beaucoup de respect pour les autres et pour mon environnement. Le monde et les autres sont beaux ! Il est indispensable de les respecter ! Enfin, j'ai envie de parler d'optimisme. Je me rends compte que les notions de simplicité et de respect, le fait aussi d'être tournée vers les autres, permet d'être très optimiste sur la suite de l'humanité ! On a de bonnes raisons d'y croire, et de croire que les choses vont bien se passer ! Il faut juste savoir prendre le temps de regarder et d'écouter. On est souvent dans un spirale très négative, où cela ne va pas du tout ! Et pourtant, je me rends compte en mer ou au contact des autres, que l'on va vers le bon !

Tara Tari et Capucine Trochet, c'est une aventure, un exploit, ou un projet de vie ?

CT - Il n'y a pas d'exploit à mon sens. Il n'y a pas une aventure, mais plein d'aventures ! Mais c'est avant tout un projet de Vie ! Attention, je ne dis pas que je passerai ma vie à bord de Tara Tari, mais en revanche, c'est un choix vers la simplicité, c'est aussi un moyen pour mettre en avant l'utilisation des fibres naturelles dans la construction navale, mais c'est aussi pour moi un apprentssage. Je me sens comme une petite éponge qui reçoit beaucoup d'informations, d'expériences de vie, d'aventures, et ensuite, cela va m'orienter vers quelque chose...

capucine-trochet-3.JPG

Témoin ou ambassadrice ?

CT - J'aurais envie de dire témoin. Je reçois et j'ai envie de retranscire... D'où l'importance du partage. J'ai envie de témoigner de ce que je vois, des belles choses mais aussi des moins belles choses, parce que j'ai la chance de vivre au plus proche des éléments, au plus proche des autres, quand j'arrive quelque part. J'ai aussi la chance de pouvoir prendre le temps, de prendre le temps !!

Prendre le temps, c'est quelque chose qui manque pour vous dans notre société actuelle ?

CT - Oui, je pense que tout va trop vite aujourd'hui. C'est comme quand on court sur un petit chemin et que finalement, on ne voit rien du paysage ou de ce qui nous entoure ! Si l'on demande à quelqu'un que l'on croise comment il va, tout en courant, on n'entend même pas sa réponse !! Aller un peu moins vite, cela peut aussi aider à gagner en sérénité, et en prise de recul !

Votre aventure est un peu paradoxale, parce que vous êtes souvent seule à bord de votre bateau, mais vous n'avez finalement jamais été autant entourée, et n'avez jamais vu autant de monde !!

CT - C'est vrai ! Je n'ai jamais été aussi entourée... que depuis que je suis toute seule !! Ce n'est pas aussi paradoxal en fait. Tout le monde peut se projeter, pas forcément avoir envie d'aller en pleine mer sur Tara Tari, mais c'est quelque chose qui parle, à taille humaine ! Quand on arrive seule quelque part, le contact avec les autres est beaucoup plus facile ! Et puis le bateau interpelle, le fait d'être une femme également ! C'est un grand moment de sociabilité, alors que l'on pourrait penser qu'il n'y a que de la solitude. En fait, il y a les deux !!

Enormément de gens vous contactent, séduits par la simplicité de votre aventure, qui leur montre que vivre un rêve n'est pas forcément compliqué ! C'est un message ?

CT - Je suis ravie si l'aventure que je vis avec Tara Tari, peut engendrer des vocations, donner envie à d'autres de partir vivre leurs propres rêves, de suivre leurs propres convictions, surtout dans le respect des autres et de l'environnement ! Il y a de belles choses à vivre, je suis hyper heureuse de pouvoir le faire, et pourtant, j'avais auparavant déjà vécu des choses très fortes ! Cette expérience de la simplicité, dans le temps, elle est exceptionnelle. Si cela peut inspirer d'autres personnes, j'en suis vraiment ravie, et je ne peux que leurs souhaiter de vivre de belles aventures !

Le message de Capucine Trochet et de Tara Tari, c'est finalement que le monde est beau !

CT - Oui, mais je n'ai pas envie que cela soit perçu comme un message niais ! Il n'y a pas que des choses belles et il faut aussi savoir en parler ! En revanche, quand je dis que le monde est beau, c'est qu'il y a vraiment de belles initiatives qui existent ! C'est bien aussi de parler de ce qui marche, de le faire découvrir aux autres, de le transmettre, de le partager, pour que chacun, s'il le souhaite, puisse démultiplier le positif ! 

=> autres articles sur Capucine Trochet
=> découvrir toutes les interviewes d'ActuNautique 

Partager cet article

Commenter cet article