ActuNautique.com

Interview - White Shark, l'open haut de gamme, redémarre sur les chapeaux de roues

fabrice-garnier-white-shark.JPG

 

Reprise par le groupe Fineloc en même temps que Guymarine, la marque White Shark redémarre sur les chapeaux de roues !

 

ActuNautique a rencontré Fabrice Garnier, responsable du pôle nautique chez Fineloc, qui nous présente la stratégie et l'actualité de White Shark, marque mythique dans le domaine des vedettes open de haut de gamme. Avec une très belle nouveauté qui consiste en une finition Black Ultimate, créée en hommage au fondateur de la marque...

 

Fabrice Garnier - Nous avons souhaité fêter le vingtième anniversaire de la marque White Shark, créée par André Dauxin à l'occasion du salon nautique de 1993, et pour ce faire imaginé un bateau très élégant, mais aussi très convivial, avec par exemple une machine à café à bord, ce qui aurait bien plu à André, qui n'aurait pas imaginé finir un repas sans son café !! 

 

white-shark-1.JPG

 

white-shark-8.JPG

 

Sur quels modèles de la gamme cette finition se décline t-elle et comment se présente t-elle ?

 

FG - La finition Black Ultimate, se décline du 228 au 298, soit sur 7 des 9 modèles de la gamme White Shark. Cette finition intègre un pont recouvert de beau teck, un leaning post en inox avec une sellerie couleur dune, une table en carbone, trois fois moins lourde à manoeuvrer qu'une table en polyester, et divers accessoires comme la machine à café, qui le rendent très confortable et convivial ! 

 

white-shark-3.JPG

 

white-shark-5.JPG

 

Quel est l'accuel réservé à cette nouveauté ?

 

FG - Un excellent accueil, tant de notre réseau de distribution, que de nos clients en règle générale. Nous avons déjà recueilli une quinzaine de commandes. La marque était très attendue puisqu'absente depuis deux ans sur un grand salon. Il y avait une grande attente, tant en France qu'à l'étranger d'ailleurs, en particulier en Europe du Nord où White Shark est une marque très appréciée. 

 

Comment définiriez-vous l'ADN de White Shark ?

 

FG - Les White Shark sont des bateaux de marin, faits pour naviguer avant tout. Nous ne suivons pas la mode. Nous sommes très fidèles aux valeurs de solidité, d'excellent passage en mer, du fait d'une carène unique en son genre, de simplicité d'utilisation. Un White Shark ne mouille pas en mer, même quand on navigue avec un bon clapot ; il passe parfaitement la vague.

 

white-shark-7.JPG

 

white-shark-6.JPG

 

white-shark-9.JPG

 

Sur le Nautic de Paris, vous présentiez 4 White Shark. Tout justes sortis d'usine d'ailleurs !

 

FG - Effectivement, nous présentions 4 modèles, un 206, un 226, un 228 série Black Ultimate et un 246 ! A l'époque, nous n'avons pas eu le temps d'en produire plus avec le transfert de la production chez Guymarne, à Oléron. 

 

Sachant que votre stratégie repose sur le made in France !

 

FG - Le marché des vedettes open est très largement dominé par des productions réalisée en Pologne notamment, sur des segments bas et moyen de gamme. White Shark est une marque française de haut de gamme, et il était inconcevable pour nous d'imaginer une production ailleurs qu'en France ! Il est important pour nous que nos clients puissent venir à l'usine, à Oléron, pour voir la façon dont sont construits nos bateaux, leur qualité de fabrication, l'expertise de nos collaborateurs. La made in France revêt pour nous une grande signification, mais aussi une grande responsabilité économique et sociale.

 

=> autres articles sur White Shark
=> toute l'actualité du motonautisme sur ActuNautique.com 

 

white-shark-2.JPG

 

Propos recueillis par N. Venance

 

Partager cet article

Commenter cet article