ActuNautique.com

Interview yachting - le chantier Amel (17) affiche sa bonne santé, et innove sur son 55 pieds

Amel-55-cabriolet-1.JPG

Lors du dernier Nautic de Paris, le chantier rochelais spécialisé dans la construction de ketchs hauturiers, présentait de nouveau aménagements sur l'Amel 55.

Jean-Jacques Lemonnier, P- DG du chantier, passe en revue l'actualité de sa société, en exclusivité pour ActuNautique.com.

Amel---Jean-Jacques-Lemonnier.JPG

ActuNautique - Jean-Jacques Lemonnier, l'actualité produit de votre chantier pour ce début de saison nautique 2014, c'est  un Amel 55 modifié en deux endroits, à savoir au niveau de sa plage arrière élargie, et au niveau de son cockpit, avec un cabriolet. Pourquoi un tel aménagement alors que le hard top est la signature incontestable de votre chantier ? ...

Jean-Jacques Lemonnier - Le hard-top n'est pas abandonné pour autant, mais la possibilité de choisir pour un aménagement de type cabriolet répond clairement aux attentes de certains de nos clients, entre un abri rigide ou un pare-brise plus léger avec une capote rabattable, très confortable et très enveloppante.

Amel-55-cabriolet-2.JPG

amel-55-cabriolet-5.JPG

Votre chantier a une specificité unique en Europe, puisque'il est spécialisé dans la construction de voiliers de grand voyage, gréés en ketchs, soit deux mâts avec le mât arrière plus petit que le mât avant...

JJL - Dans les tailles de voiliers que nous construisons, nous sommes effectivement le seul constructeur de ketchs en Europe. Cela fait partie du concept fondamental de nos bateaux de croisière, qui sont destinés à une clientèle souhaitant un bateau confortable, sûr et facile à manoeuvrer. Avec un cockpit central, un gréement de ketch pour avoir une voilure divisée, et puis beaucoup de confort pour un équipage familial.

amel-55-cabriolet-6.JPG

Amel-55-cabriolet-3.JPG

Des plaisanciers qui veulent aller loin, en toute sécurité, notamment du fait du concept du cockpit central...

JJL - Sachant que toutes les manoeuves sont assistées électriquement, avec bien entendu une utilisation manuelle en cas de souci, un propulseur d'étrave, pour des manoeuvres aisées au port. Sur un Amel, toutes les manoeuvres peuvent se faire seul, depuis le cockpit !! Pas besoins de le quitter et de passer à l'avant... 

Votre crédo, c'est aussi un certain luxe, discret et de bon goût...

JJL - Nous avons toujours fait des bateaux de qualité, et depuis la création du chantier, à La Rochelle, en 1965, nous avons toujours monté en qualité, qu'il s'agisse des bateaux en eux-mêmes, en termes de finition et de détail, que des services que nous proposons à nos clients. Cette qualité, c'est vraiment la marque et l'emblème du chantier Amel.

amel-55-cabriolet-7-interieur.JPG

Comment s'est déroulé l'exercice 2013 pour le chantier Amel ? De la croissance ? 

JJL - Le contexte actuel n'est pas simple, aussi, n'avons nous pas fait de croissance quantitive l'an dernier, en terme de production ! Nous avons en revanche assuré la stabilité !! Sur les deux modèles de notre gamme, les 55 et 64, nous construisons un maximum de 4 Amel 64 par an et de 10 à 12 Amel 55 par an. Notre chantier emploie 130 salariés. Le chantier qui était à l'origine familial appartient désormais à l'ensemble de son personnel. Nous ne bénéficions d'aucune subvention de quiconque. Le résultat 2013 sera légèrement négatif, environ 180 000 euros, pour un chiffre d'affaires de près de 20 millions ! Nous disposons de 15 millions d'euros de capitaux propres et de 10 millions d'euros de trésorerie, ce qui nous permet d'envisager l'avenir avec sérénité. 

Amel-55-cabriolet-4.JPG

A quel niveau se situe votre carnet de commande 2014 ?

JJL - Notre carnet de commande 2014 se situe à près de 75% !! Nous sommes donc plutôt optimistes pour cette année qui débute, malgré une situation économique difficile dans la plaisance, mais qui est également vraie dans d'autres secteurs d'activité. L'export nous aide énormément, qui représente 75% de notre chiffre d'affaires, en Europe et en Russie, mais aussi au Brésil ! Pour ce qui est des Etats-Unis, c'est un marché assez calme pour nous, pour le moment. 

=> autres articles sur le chantier Amel
=> présentation vidéo de l'Amel 55
=> toute l'actualité de la voile sur ActuNautique.com 

amel-55-plateforme-arriere-modifiee.JPG

amel-55-exterieur.JPG

 

Fiche technique ActuNautique.com de l'Amel 55

  • Longueur hors tout - 17,30 m 
  • Longueur de coque - 16,74 m 
  • Longueur de flottaison - 14,85 m 
  • Largeur maxi - 4,99 m 
  • Largeur à la flottaison - 4,14 m 
  • Tirant d'eau - 2,20 m 
  • Tirant d'air -  21,30 m 
  • Poids à vide - 21,5 t 
  • Déplacement en charge - 24 t 
  • Lest - 5,9 t 
  • Surface grand'voile - 47 m² 
  • Surface génois - 75 m² 
  • Surface voile d'artimon - 29 m² 
  • Surface trinquette (en option) - 22 m² 
  • Moteur diesel - 110 CV (80 kW) 
  • Capacité réservoir gasoil -  900 litres 
  • Capacité réservoir eau douce - 800 litres

Partager cet article

Commenter cet article