ActuNautique.com

Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) - Maintenant il faut terminer, ne pas aller dans une zone trop déventée

Attendu demain à Puerto Limon, Jean-Pierre Dick, skipper de Virbac-Paprec 3, a déclaré lors de la dernière vacation : "En théorie, on a de l’avance. Maintenant il faut terminer, ne pas aller dans une zone trop déventée. Dans la pétole, tout peut arriver. La meilleure façon de se faire avoir dans ce type de temps, c’est de marquer son concurrent. On a du vent malgré tout, un vent qui évolue assez fortement en direction, en fonction de si on est sous un nuage ou pas. La force, on sait à quoi s’en tenir, mais la direction… On a des écarts de 30 degrés sur les prévisions de direction du vent, entre le modèle américain et les autres. Pour la chaleur, c’est ce qui s’appelle l’effet de serre. Dans la journée il fait vraiment très chaud. Dès que la mer est trop agitée, on ne peut pas se permettre d’ouvrir le capot de soute à voiles, on est condamné à rester enfermés sans aération, c’est l’enfer…On va arriver dans la nuit prochaine probablement, on donnera une heure plus précise plus tard dans la journée, on va arriver vers 6h TU vendredi, je pense."

Virbac-Paprec-3.JPG

photo A. Courcoux

Partager cet article

Commenter cet article