ActuNautique.com

L'Australie bannit les chalutiers géants de ses eaux méridionales

La décision était attendue qui finalement ne surprendra personne : l'Australie vient d'interdire la pêche dans ses eaux méridionales aux chalutiers géants, pour une durée de 2 ans, afin de pouvoir étudier l'impact de ces ratisseurs des mers sur des espèces telles les dauphins, requins, lions de mer et autres phoques.

 

La zone concernée s'étend de Perth jusqu’à la frontière avec l’Etat du Queensland.

 

Cette décision, initiée par le ministre australien de l'environnement, Tony Burke, est la conséquence directe de l'arrivée en Australie d'un "super-chalutier" néerlandais, battant pavillon lituanien, qui a défrayé la chronique en Europe, le Margiris et dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes (articles sur le Margiris).

 

Margiris

 

Racheté par une compagnie australienne et rebaptisé Abel Tasman, le Margiris est à quai depuis septembre en Australie, sa venue ayant déclenché une première interdiction de pêche de 2 mois.

 

Il faut dire que l'Abel Tasman Margiris (ex-Apollo Two, ex-Siberian Enterprise, ex-Atlantic Star, ex-Annelies Ilena...) est un bateau de pêche de tous les superlatifs : 9500 tonnes, 142m de long, il peut pêcher, transformer et congeler près de 4000 tonnes de poisson...

 

Un bateau de tous les superlatifs qui a fait déclarer à l'édile australien : "On n’a jamais vu de bateau de pêche de cette capacité en Australie et la Loi sur la Protection de l’Environnement et la Conservation de la Biodiversité doit être revue pour en tenir compte".

 

Au moment ou les australiens interdisent ce type de pêche pour 2 ans, il est intéressant de constater que l'Europe vient quant à elle de relever les quotas de pêche en eaux profondes...

 

photo - Marinetraffic.com

Partager cet article

Commenter cet article