La Marine Nationale présente à Londres pour les commémorations du 18 Juin

Publié le par ActuNautique.com

commemoration-18-juin-2012-londres.JPG

Il y a 72 ans, l'Appel du 18 Juin du Général de Gaulle diffusé depuis Londres, a conduit plusieurs navires de la Royale, la Marine Nationale française, à quitter leurs ports d'attache et à traverser la Manche pour rentrer en résistance face à l'envahisseur allemand.

 

Un anniversaire célébré cette année comme à l'accoutumé, mais auquel deux navires de la Marine Nationale ont participé, en se rendant à Londres : l’aviso Premier maître L’Her et le patrouilleur de service public Cormoran.

Une délégation des deux équipages s’est tout d’abord rendue devant la statue du Général de Gaulle à Carlton Gardens où étaient réunis des membres civils et militaires de la mission de défense, des officiers d’échanges, des membres d’associations françaises en Grande Bretagne et d’anciens combattants, ainsi que des membres de la communauté française.

M. Bernard Emié, ambassadeur de France en Grande-Bretagne, accompagné notamment de la députée nouvellement élue représentant les français à l’étranger pour la 3éme circonscription et du consul général, a présidé une cérémonie au cours de laquelle a été lu le texte de l’Appel. Bernard Emié a également évoqué les liens étroits qui ont unis et unissent encore la France et la Grande Bretagne.

Un ancien légionnaire de 98 ans, M. Eddy Hasson, ayant lui-même quitté la France en juin 1940 pour rejoindre la Grande Bretagne, était notamment présent, marquant la cérémonie d’une intensité toute particulière.

La délégation a ensuite rejoint le lycée français Charles de Gaulle pour une nouvelle cérémonie.

commemoration-18-juin-2012-londres-2.JPG

Dans le hall d’accueil, une vitrine dédiée à la bataille de «Bir Hakeim», dont le 70èmeanniversaire était célébré, a été dévoilée. Au cours de cette bataille, le général Koenig et ses hommes ont résisté courageusement à l’avancée des chars italiens et allemands, commandés par le maréchal Rommel, permettant ainsi aux forces anglaises de se replier puis de triompher lors de la bataille d’ «El Alamein».

«Bir Kakeim» fut considéré comme «le grain de sable» ayant permis d’enrayer l’avancée allemande en Afrique du Nord en juin 1942.

 

photos - Marine Nationale

Commenter cet article