ActuNautique.com

L'impossible revente de la SNCM au norvégien Siem

sncm

 

Transdev annonce négocier la vente de ses parts dans la SNCM au norvégien Siem, hypothèse étonnante au regard des 440 millions d'euros de subventions indues que la société doit rembourser à l'Etat.

Dans la partie de poker menteur qui se joue actuellement quant à l'avenir improbable de la SNCM, et alors que les syndicalistes viennent de voter la reprise du travail après 6 nouveaux jours de grève, un réflexe dans cette compagnie à la dérive, la possibilité d'une vente de la société au norvégien Siem fait de nouveau la Une de l'actualité.

Ce, à la suite d'un courrier adressé par le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac au ministre des transports, qui assure l'édile que "ces négociations seront menées de bonne foi et avec la volonté d'aboutir dans les meilleurs délais".

Le seul hic de cette belle déclarations réside toutefois dans une petite phrase, située plus loin dans le courrier, qui précise, l'air de rien, qu'une issue positive à ces négociations dépend du "traitement" des 440 millions d'euros d'aides d'Etat que la SNCM doit rembourser après sa condamnation par l'UE.

En bref, cette cession ne pourra avoir lieu, que si le repreneur ne prend pas à sa charge ces 440 millions !!

L'Etat ne pouvant pas effacer l'ardoise, Bruxelles oblige, ce courrier semble donc être un moyen de gagner un peu de temps, avant une liquidation de l'entreprise.

Une liquidation qui semble inévitable car qui pourrait croire qu'une compagnie norvégienne, habituée à employer des salariés ouverts au dialogue social, à la négociation et à une certaine droiture, puisse s'aventurer à reprendre les salariés actuels de la SNCM !

No sense !

=> suivre les tribulations de la SNCM
=> toute l'actualité maritime sur ActuNautique.com 

 

Partager cet article

Commenter cet article

pat 02/04/2014 10:03

en plein dans le mille:
"Une liquidation qui semble inévitable car qui pourrait croire qu'une compagnie norvégienne, habituée à employer des salariés ouverts au dialogue social, à la négociation et à une certaine
droiture, puisse s'aventurer à reprendre les salariés actuels de la SNCM !"

Pierre 66 02/04/2014 08:34

enfin un article objectif sur la vraie situation de la compagnie !! bravo, continuez !!!