ActuNautique.com

La Marine Nationale réceptionne un Falcon 50 de surveillance maritime

falcon-50-marine-nationale.JPG

Le premier d'une série de 4 Falcon 50 gouvernementaux, transformés en avions de surveillance maritime a été réceptionné le 6 septembre, par la DGA.

Ce Falcon, devenu 50 MS, va désormais rejoindre la flotte de quatre Falcon 50 MI et de cinq Falcon 200 Gardian de la Marine Mationale dédiée à la recherche et au sauvetage en mer, au contrôle des zones de pêche et à la lutte contre les trafics clandestins.

Avec une autonomie de plus de 6 000 kilomètres et une vitesse de 850 km/h, le Falcon 50 est particulièrement adapté aux missions de surveillance maritime. Afin de renforcer la flotte dédiée, il a été décidé que quatre de ces appareils initialement en service dans l’escadron gouvernemental de transport, d’entrainement et de calibration (Etec) seraient recyclés, modifiés par Dassault Aviation et reversés à la marine nationale.

C’est donc le premier de ces modèles reconvertis que la DGA vient de réceptionner au début du mois de septembre. La transformation opérée par l'avionneur a consisté en l’installation de baies d’observation, d’un système de mission principalement constitué d’un radar « Ocean Master », d’un dispositif rétractable de vision nocturne par imagerie infrarouge et d’une console opérateur en cabine.  

L’appareil s’est également vu doté du matériel de communication adapté et identique à celui équipant les autres avions de surveillance maritime.

Les trois autres Falcon 50Ms seront livrés d’ici 2015.

 

Partager cet article

Commenter cet article