ActuNautique.com

Le constructeur de voiliers Alliaura Marine (56) en liquidation judiciaire

C'est une bien mauvaise nouvelle qui nous vient du chantier naval Alliaura Marine de Lanester.

 

Le chantier naval Alliaura Marine a en effet été placé ce matin, en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce du Mans, avec une poursuite d'activité de 1 mois.

 

La société, spécialisée dans la construction de voiliers de luxe, les catamarans Privilège et les monocoques Feeling, s'était installée à Lanester en 2008 et employait 70 salariés. 

 

Un administrateur provisoire a été nommé tout comme un mandataire judiciaire, qui disposent de 1 mois pour trouver un repreneur, sachant que les premières lettres de licenciement devraient partir sous peu.

 

Alliaura Marine 3

 

Une situation dramatique pour les salariés du chantier mais qui ne constitue pas une surprise, tant la situation du chantier paraissait difficile ces derniers mois.

 

Issu du rachat, en 1996, du chantier Jantôt Marine, constructeur des catamarans Privilège basé aux Sables d'Olonne, un rachat complété par celui de Kirié, constructeur des Feeling en 2000, la société Alliaura Marine a subi de plein fouet la crise de 2008/2009, en ayant de surcroît inauguré cette année là, une toute nouvelle usine de 26000m2 à Lanester, un investissement de près de 10 millions d'euros, qui n'aura fait que destabiliser un peu plus une situation financière précaire.

 

Rachetée en fin d'année dernière par Mathieu Burthey, un spécialiste du retournement d'entreprise dont la précédente acquisition, une société de décolletage du massif central, vient d'être liquidée, il ne semble pas que cet investisseur ait disposé des moyens suffisants pour regonfler une trésorerie.

 

Il est à noter que le 3 février dernier, Mathieu Burthey annonçait le rachat du chantier Catlantech, de Lorient, dont les 28 salariés devaient rejoindre le site de Lanester...

 

Alliaura Marine est, selon le classement d'ActuNautique.com, le 12ème constructeur français de bateaux de plaisance, avec un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros en 2009.

Partager cet article

Commenter cet article