ActuNautique.com

Le désenvasement de la marina de Port la Forêt prévu pour 2013

Depuis près de 40 ans qu'il existe, le port de plaisance de Port-la-Forêt n'avait jamais été dragué et ce, malgré deux extensions. Autant dire que 40 ans de sédiments cela commence à faire et à géner les plaisanciers. 

 

Car d'un point de vue très pratique, cela représente en effet pas moins de 20 à 50 cm de sédiments accumulés qui diminuent d'autant la profondeur du bassin.

 

Devant cette situation, la Saem Sodefi, le syndicat de gestion du port de plaisance, a décidé de procéder au draguage du port, une opération de 2.4 millions d'euros qui débutera en janvier 2013 et devrait durer 4 mois.

 

draguage-port-la-foret.JPG

 

Une opération moins simple à réaliser qu'elle n'en a l'air, qui permettra de rétablir la profondeur du port à -2m, et pour laquelle la Sodefi a opté pour une technologie novatrice, utilisée par exemple pour la Baie du Mont Saint Michel ou pour la draguage du port du Couesnon, à savoir l'aspiration.

 

Une méthode qui permet d'aspirer les sédiments puis de les transporter, par le biais d'un conduit étanche sur le site du stade Gloenec, soit à près de 2 kilomètres du port, pour y être déshydratés. L'avantage de cette technologie réside notamment dans le fait que s'il est nécessaire de déplacer les bateaux au fur et à mesure de l'avancée du draguage, il n'est toutefois pas nécessaire de démonter les pontons !

 

Cerise sur la gâteau : cette opération coûteuse n'entrainera aucun coût supplémentaire pour les clients du port ni pour les habitants du canton : la totalité des 2.4 millions d'euros a en effet été provisionnée depuis près de 15 ans par la Sodefi !

 

PORT LA FORET EN QUELQUES CHIFFRES :

  • 1130 places à flot (65% voile, 35% moteur)
  • 14 265 nuitées d’escale en 2011
  • 165 emplois permanents
  • Une trentaine de commerces et d’entreprises

 

Partager cet article

Commenter cet article