ActuNautique.com

Le diplôme d'Ingénierie Marine de l'ISITV

L’objectif de la spécialité ingénierie Marine proposée par l'ISITV est de former des ingénieurs disposant d’une solide culture scientifique sur le milieu marin et de bonnes connaissances des méthodes et technologies qui y sont employées.

Domaines

- Génie océanique et côtier
Il est largement étudié en associant plusieurs enseignements, tels que l’hydrodynamique marine, l’action du vent, de la houle, des courants sur les structures, la résistance des matériaux, la corrosion, la mécanique des sols.

- Océanographie physique et instrumentation
Un ensemble de cours permet d’aborder les mécanismes de génération des vagues par le vent, la circulation océanique, les courants côtiers et les problèmes de transport sédimentaire associés. Un complément de formation est donné en géodynamique, météorologie et télédétection spatiale.

- Technologies marines
Cet enseignement dispensé en grande partie sous forme de projets d’étude, permet d’aborder les problèmes technologiques spécifiques au milieu marin.

bateau de recherche utilise par ISITV - toute l actualite nautisme et plaisance sur ActuNautique.com

Moyens

Pour appliquer cet enseignement, l’école possède des moyens d’essais importants dont un canal de houle et un bassin d’essais en génie océanique.
Pour la modélisation numérique, les étudiants disposent des codes de calcul répandus dans différents domaines : mécanique des fluides, hydrodynamique, structures.
Des travaux pratiques en mer permettent aux étudiants de se familiariser avec les moyens modernes de mesure : Stabilité de corps flottants, trajectométrie 3D, efforts sur des profils dans la houle et/ou courant, réflexion et réfraction de la houle…
Déferlement sur une plage, tenue d’enrochements, modification de houle par profil immergé, évolution de fonds sablonneux, ressaut hydraulique, obstacles dans un courant…

Débouchés

La formation originale possède de nombreux débouchés, aux niveaux national et international dans des domaines variés comme l’offshore pétrolier, la construction en mer, la protection du littoral et des structures à terre, la robotique sous-marine ou l’océanographie.

Partager cet article

Commenter cet article