ActuNautique.com

Le nouveau Canot Tous temps de la SNSM est lancé

A la suite de l’appel d’offre lancé par la SNSM, le cabinet d’architecte retenu pour la conception du nouveau canot Tout Temps (CTT) est Pantocarène (Morbihan). Expert européen dans le domaine, il s’est spécialisé dans les vedettes rapides de sauvetage, de pilotage et les embarcations militaires ou paramilitaires. A sa tête : Didier Marchand, qui a d’ailleurs conçu le prototype de la vedette SNSM de 1ère classe (V1NG). Le CTT se reconnaitra aisément grâce à son rostre, marque de fabrique de l’architecte. 

 

La construction du prototype, quant à elle, a été confiée au chantier naval Sibiril Technologies de Carantec, dans le Finistère. Ce chantier, qui jouit d’une solide réputation depuis 1789, a acquis un savoir-faire indéniable et une grande expertise dans le domaine des bateaux de servitudes (vedettes SNSM, pilotines de port, …).

 

Canot-Tous-Temps-SNSM.JPG

 

A l’occasion d’une rencontre du Cluster Maritime Français organisée le 2 février dernier à l’Espace Champerret à Paris, le vice amiral d’escadre ( 2S ) Yves Lagane, président de la SNSM et François Jouaillec, président du directoire de  Sibiril Technologies, ont signé le contrat de réalisation du prototype de ce futur Canot tous Temps, devant un parterre de hautes personnalités des milieux maritimes. 

 

Cette signature, déjà annoncée en septembre 2011, illustre la réputation du chantier, son savoir-faire indéniable et sa grande expertise dans le domaine des bateaux de servitude et de service public. Ce canot tous temps, doit pouvoir sortir dans toutes les conditions météorologiques pour effectuer des opérations de sauvetage. Insubmersible et autoredressable, il doit aussi allier vitesse, stabilité et manœuvrabilité.

 

SNSM.JPG

 

Pour la SNSM, il devenait une priorité de se pencher sur un nouvel équipement qui réponde mieux aux nouvelles exigences du sauvetage, aux performances accrues grâce aux progrès technologiques de ces dernières années, et plus respectueux de l’environnement. 

 

Le prototype de cette série sera mis à l’eau en mars 2013.

 

Il est destiné à la station de sauvetage de l’Ile de Sein. Il remplacera le Ville de Paris, dont le lancement remonte déjà à 1980... Seront ensuite équipées les stations des Sables d’Olonne (2014), de Sète (2017), de Bonifacio (2018)…

 

Ce canot plus vaste permettra de réaliser les opérations de sauvetage dans un confort nettement amélioré: il disposera de 15 places assises et deux civières. Il répond par ailleurs aux normes internationales les plus strictes en matière d'environnement. Equipé de 2 moteurs de 650 CV il sera enfin plus rapide.

 

evolution-des-canots-tous-temps.JPG

 

photo : Vincent Rustuel

Partager cet article

Commenter cet article