ActuNautique.com

Le plus gros porte conteneurs du monde baptisé en Belgique

Le 18 décembre n'était pas un jour ordinaire pour l'armateur français CMA-CGM puisque son plus gros navire, le Marco Polo, était baptisé en Belgique.

 

C'est en effet mardi que ce navire de tous les superlatifs a été baptisé, au terminal conteneurs du port de Zeebrugge, en présence de sa marraine, madame Naila Saadé, épouse de Jacques R.Saadé, P-DG du Groupe CMA CGM, et Présidente de la Fondation d’entreprise CMA CGM. A cette occasion étaient également présent, outre Jacques Saadé, Madame Hilde Crevits, Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics ; Monsieur Karl Decaluwe, Gouverneur et Monsieur Joachim Coens, Président du port de Zeebrugge.

 

Construit aux chantiers sud-coréens Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, ce géant des mers bénéficie de dimensions exceptionnelles : 396 mètres de long, 54 mètres de large, et 16 mètres de tirant d’eau. Le CMA CGM MARCO POLO est le premier d’une série de trois navires de 16 000 EVP, qui porteront tous le nom de grands explorateurs et la livraison des deux navires suivants est programmée en 2013.

 

Déployé sur la ligne emblématique du Groupe, la « French Asia Line » (FAL 1), le CMA CGM MARCO POLO qui effectuera sa rotation complète en 77 jours, a desservi les ports de Ningbo (7 nov), Shanghai (9 nov), Xiamen (11 nov), Hong Kong (13 nov), Chiwan (13 nov), Yantian (15 nov), Port Kelang (19 nov), Tanger (6 déc), Southampton (10 déc), Hambourg (12 déc), Bremerhaven (14 déc), Rotterdam (16 déc) Zeebrugge (18 déc) et desservira les ports du Havre (19 déc), Malte (26 déc), Khor Al Fakkan (5 janv), Jebel Ali (7 janv) et Ningbo (23 janv).

 

CMA-CGM-Marco-Polo.JPG

 

Le FAL1 exploite, 11 navires parmi les plus gros de la flotte et offre à ses clients une liaison hebdomadaire à jour fixe entre la Chine Centrale et la Chine du Sud, principales zones exportatrices du pays, et l’Europe du Nord. La desserte directe de Southampton et de Hambourg permet d’offrir aux importateurs européens les transit times les plus rapides du marché.

 

Le FAL « French Asia Line » s’inscrit dans une offre globale de 7 services CMA CGM reliant l’Asie à l’Europe Atlantique, l’offre la plus complète du marché qui s’appuie sur 22 navires, en propriété du groupe, d’une capacité de 11.400 à 16.000 EVP.

 

Fidèle à la logique de développement durable du Groupe, le CMA CGM MARCO POLO est équipé des dernières innovations technologiques environnementales :

  • Un moteur à injection électronique permettant de réduire de manière significative la consommation de carburant (-3% en moyenne) et la consommation d’huile (-25%). 
  • Un safran suspendu à bords orientés permettant d’améliorer l’hydrodynamisme des navires (optimisation du flux d’eau) et de réduire significativement la dépense énergétique, ainsi que les rejets de CO2 dans l’atmosphère.
  • Un stator à pales fixes (Pre-Swirl Stator ®) permettant de redresser le flux d’eau en amont de l’hélice afin d’en améliorer le rendement. Combiné au safran suspendu à bords orientés, cette innovation permet d’optimiser l’hydrodynamisme du navire et de réduire de 2 à 4% la consommation et les émissions atmosphériques.
  • Un système de by-pass des gaz d’échappement dont l’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique à faible charge du moteur avec une réduction de la consommation de fioul de l’ordre de 1,5% à faible vitesse.
  • Un design de coque optimisé permettant d’améliorer sensiblement la propulsion du navire dans l’eau.
  • Un système de traitement des eaux de ballast par UV, afin de préserver au maximum la biodiversité des océans en ne rejetant pas de produits chimiques dans l’eau de mer.

 

A noter que le CMA CGM MARCO POLO possède 5 cabines passagers réservées pour les voyages en cargo.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Xavier 27/12/2012 14:39

le traitement des eaux de ballast par UV, ce n'est pas plutôt pour éliminer les risques de pollution biologique ?