ActuNautique.com

Le porte-conteneurs Rena se brise en deux aux large de la Nouvelle Zélande

Echoué depuis 3 mois au large des côtes de Nouvelle-Zélande, le porte conteneurs Rena s'est brisé en deux hier, sous le coup de vagues de près de 7 mètres, lors d'une tempête d'une rare violence.

 

Une tempête dont la force a écarté les deux parties du navire d'une trentaine de mètres et éparpillé en mer 300 des 830 conteneurs encore présents sur le navire.

 

porte-containers-Rena-brise-en-deux.JPG

 

C'est le 5 octobre dernier que le Rena s'est échoué sur le récif de l'Astrolabe, un récif connu des marins et situé au nord de la Nouvelle-Zélande.

 

Lors du naufrage, 350 tonnes du pétrole des soutes du navire se sont répandues en mer, provoquant une pollution qui a mobilisé toute la population néo-zélandaise. La partie arrière du Rena, qui pourrait désormais sombrer, contient encore plusieurs centaines de tonnes de pétrole.

 

Depuis le naufrage, le commandant philippin du navire et son second ont été inculpés pour conduite dangeureuse. Ils encourent 2 ans de prison.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article