ActuNautique.com

Le skipper Alain Delord sain et sauf à bord du paquebot Orion

Bonne nouvelle en provenance de la Mer de Tasmanie.

 

C'est un ouf de soulagement que l'on peut souffler ce soir : le navigateur français Alain Delord, qui s'était réfugié depuis 3 jours sur son radeau de survie après que son voilier, Tchouk Tchouk Nougât, eut sombré lors d'une violente tempete, à 500 miles au large d'Hobart, a pu être récupéré par l'équipage du paquebot antarctique Orion qui s'était dérouté à ces fins.

 

Ce sauvetage était prévu comme difficile, du fait des conditions de mer, mais le skipper a bénéficié d'une accalmie ayant facilité sa récupération à bord d'un zodiac du paquebot. En bonne santé, il devrait maintenant rejoindre Hobart d'ici quelques jours.

 

Alain-Delord.JPG

 

Les conditions dans lequelles l'A35 du navigateur, a sombré, ne sont pas encore très claires mais les autorités australiennes indiquent que le navire aurait démâté ce qui aurait endommagé sa coque, dans des vents de 40 noeuds.

 

Rappelons qu'Alain Delord, un navigateur expérimenté de 64 ans, avait quitté le Crouesty, le 27 octobre dernier, pour un tour du monde en solitaire et sans escale, sur un bateau de série, en l'occurrence un A35. Ce périple devait le faire passer par les 3 caps.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article