ActuNautique.com

Les armateurs européens disent non au transport de la viande de baleine islandaise

baleine-Greenpeace

 

Une cargaison de 130 tonnes de viande de baleine, stockée à Hambourg et qui devait être livrée au Japon, a été renvoyée en Islande, devant le refus de certains armateurs européens de la transporter.

 

C'est un signe de plus dans le long combat que mènent les ONG du monde entier contre la chasse à la baleine, notamme Sea Shepherd et Greenpeace.

 

Le 11 juillet dernier, la société néerlandaise de transport maritime Samskip a annoncée s'être entendue avec d'autres sociétés européennes, pour ne pas effectuer la livraison prévue à destination du Japon.

 

Les 130 tonnes de viande de baleine, l'équivalent de 10 mammifères marins, avaient été chassés en Islande puis transportée à Rotterdam puis Hambourg, avant départ pour le Japon. C'est donc sous les objectifs des appareils photo des reporters que la cargaison est repartie en direction de Reykjavik.

 

samskip.JPG

 

Rappelons que la chasse à la baleine est interdite, interdiction non reconnue par 3 pays, le Japon, qui pratique une chasse soi-disant "scientifique", la Norvège et l'Islande. C'est cette année que l'Islande a relancé une campagne de chasse, après 3 ans de suspension du fait de la crise économique et de la faible demande nippone.

 

Au Japon, des centaines de tonnes de viande de baleine congelée s'accumulent dans les entrepôts frigorifiques, du fait de la désaffection des consommateurs pour cette viande, de plus en plus sensibilisés à la nécessaire protection de cette espèce marine et écoeurés des actes de piraterie perpétrés par leur flotte baleinière à l'encontre des bateaux de l'association Sea Shepherd.

 

=> plus d'articles sur la chasse à la baleine

=> autres articles sur la société Samskip

=> toute l'actualité marine marchande / transport maritime

 

 

Partager cet article

Commenter cet article