ActuNautique.com

Les Coréens lâchent le chantier STX de Saint Nazaire (44)

stx saint nazaire

 

Fortement endetté, le groupe coréen STX n'en finit pas de vendre ses participations de par le monde... 

 

Mois de mai chargé pour le ministre français du "redressement productif" ! Alors que Bruxelles somme la SNCM de rembourser 200 millions de subventions indûment perçues (soit environ 15 millions d'euros par salarié, soit 100 millions de francs !!), un autre dossier vient d'atterrir sur son bureau et pas des moindres : celui des Chantiers de l'Atlantique !

 

Dans la journée d'hier, le propriétaire du chantier a en effet annoncé la mise en vente du capital qu'il détient dans le dernier grand chantier naval français (Saint Nazaire et Lanester).

 

Cette cession doit permettre au groupe coréen de faire face à ses échéances, étant lui même au bord du gouffre. Cette cession intervient alors que le groupe STX vient de vendre ses 43% dans STX Energy, qu'il a cédé l'an dernier le chantier norvégien STX OSV à l'italien Fincantieri, que l'avenir de STX Finlande est pour le moins compromis et que STX Dalian, en Chine , qui emploie 20000 salariés, est également mis en vente.

 

La situation de STX Saint Nazaire est d'autant plus difficile pour le gouvernement français que l'Etat français en est actionnaire à hauteur de 33%. Dès hier, certains syndicats ont ainsi appelé à une nationalisation de STX Saint Nazaire...

 

En décembre derniuer, STX Saint Naziare avait soufflé au nez de STX Finlande, la construction du plus grand paquebot du monde, soit une commande de plus d'un milliard d'euros, l'Etat ayant consenti des aides jugées illégales par les autorités finnoises.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article