ActuNautique.com

Les grands acteurs français de la plaisance unissent leurs forces

Hier 22 juin n'était pas un jour ordinaire pour les professionnels françaiis de la plaisance.

 

Les 10 plus importantes fédérations et entités de la filière, qu'il s'agisse de la plaisance ou du monde portuaire se sont réunies autour de la Fédération Française des Ports de Plaisance avec comme objectif de créer la la première force de propositions du littoral.

 

Elus et les collectivités locales, gestionnaires de ports, constructeurs et industriels, pêcheurs, fédérations sportives associations de plaisanciers ; ils étaient tous là.

 

Plutôt que de défendre leurs intérêts sectoriels et d’exposer les problèmes de chaque métier, ils ont décidé de travailler ensemble sur les grands dossiers pour pouvoir être la première force de propositions du monde portuaire et de la plaisance dans son ensemble.

 

filiere-plaisance-reunie.JPG

 

Les sujets sont nombreux et souvent imbriqués : financements des travaux et projets, entretien du domaine public maritime et renouvellement des concessions, parcs marins et attitude face aux innombrables organismes publics et privés, relations entre pêcheurs amateurs et professionnels, détermination et harmonisation des tarifs, accès aux cales, mais aussi évolution des formes de coques et augmentation des tailles moyennes de bateaux, croissance du nomadisme et de la plaisance transportable, fiscalité et projets de taxation à la puissance…

 

Le travail s’annonce colossal mais entre gens de mer et de bon sens, tout est possible.

 

"Nous sommes la grande famille portuaire : si on monte le ton, ce sera entre nous. On restera unis et déterminés face aux innombrables strates d’interlocuteurs et d’organismes gouvernementaux ou associatifs" précise Serge Pallares, président de la FFPP sur ActuNautique.

 

Première étape de cette réunion exceptionnelle, les participants ont décidé d’agréger toutes leurs données économiques et sociales.

 

Ils pourront ainsi déterminer avec précision ce que représentent la plaisance et le port dans l’économie, en termes de chiffre d’affaires et d’investissements, mais aussi d’emploi et d’animation de nos côtes. Une première étude sera présentée au Salon nautique international de Paris, en décembre prochain, mais nul doute que la plaisance saura ainsi démontrer sa vitalité et son importance fondamentale pour la vie de notre littoral comme pour l’économie nationale.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article