ActuNautique.com

Les pirogues polynésiennes à l’honneur les 18 et 19 mai 2012 aux Sables d’Olonne

Pour la 3ème fois consécutive, les Sables d’Olonne prendra les accents et les couleurs de la Polynésie. Elle sera une nouvelle fois le théâtre d’une course de pirogues polynésiennes (VA’A) : La Vendée VA’A.

La Vendée VA’A est une course de V6 (pirogues polynésiennes à 6 rameurs) de 100 km en 3 étapes qui relie en deux jours les Sables d’Olonne, Saint-Gilles Croix de vie, l’Ile d’Yeu, puis retour Les Sables où sera jugée l’arrivée.

Ce concept de course « propre et proche de la nature » rassemblera une quinzaine de pirogues V6 déjà annoncées, facilement identifiables par leur balancier à gauche qui leur assure la stabilité sur l’eau.

L'idée est de partager un moment de sport entre passionnés des sports de glisse et d'endurance sur l'océan, le tout avec une ambiance conviviale et décontractée. L’objectif de Denys Remy, organisateur, est de non seulement développer et de faire connaître la pirogue polynésienne en France mais il réside surtout dans la volonté de donner une dimension internationale à la course en s’appuyant sur les qualités de vie qu’offre la Vendée (ses plages, son dynamisme nautique, l’engouement et le soutien des Vendéens pour les évènements nautiques quels qu’ils soient…).

Pour certain un sport, pour tous, un art de vivre : le VA’A. Moyen unique de découverte de nouvelles terres d’implantation pour ce peuple de marins que sont les Polynésiens, le Va’a a traversé les siècles pour devenir aujourd’hui un véritable sport de compétition. Encadré par un règlement strict destiné à conserver à la discipline son aspect le plus originel, le Va’a développe les valeurs modernes des nouveaux sports de glisse. En alliant esprit d’équipe, endurance physique, connaissance de l’environnement, respect et solidarité. Une vraie philosophie que s’appliquent à respecter et à développer Denys Remy, organisateur de la Vendée VA’A et Philippe Vallée, directeur de course.

 

3eme-Vendee-VA-A.JPG

 

La Vendée Va'a est née de la volonté de Bruno Norac (entraineur de l'équipe 1 du Canoë Kayak Côte de Lumière) et Tama Chassagnoles (barreur de cette même équipe et Tahitien) de créer une course en Europe qui serait le pendant de la course mythique qui se déroule à Tahiti : la Hawaiki Nui.

Ils ont rencontré par l'intermédiaire d'un autre rameur de l'équipe un organisateur potentiel : Denys Remy.

En 2009 l'idée fait son chemin, et la première édition voit le jour en septembre 2010, après avoir été programmée en mai puis reculée pour cause de concurrence avec les championnats du monde de pirogues en ligne à Nouméa.

Après l’édition 2010 qui s'est déroulée dans des conditions difficiles (beaucoup de vent et de houle), mais particulièrement bien réussie pour une première, la deuxième édition en 2011 a accueilli 10 pirogues dont une féminine. Le très bon niveau des concurrents  et la qualité de l'organisation de l'épreuve sur cette seconde édition en ont fait une course de référence et une épreuve incontournable. La présence de l'entraineur de l'équipe Tahitienne EDT et de son FAORO (premier équipier) pour observer l'épreuve, annoncerait-elle la venue d'une équipe Tahitienne sur l’édition 2012 ?

Partager cet article

Commenter cet article