ActuNautique.com

Les yachts Riva, Pershing et Ferretti passent sous pavillon chinois

Après les ordinateurs IBM et la marque automobile Volvo, un nouveau symbole de l'industrie occidentale bascule à l'Est.

 

Au bord du gouffre du fait d'un endettement massif, près de 700 millions d'euros, le groupe italien de bateaux de plaisance Ferretti , qui emploie 2000 salariés, va passer sous pavillon chinois. Il était depuis 2009 contrôlé par ses créanciers...

 

Pour environ 400 millions d'euros, 178 millions en cash et 196 millions de reprise de dette, Shandong Heavy Industry Group sauve 8 marques prestigieuses de la plaisance, dont certaines mythiques comme Pershing, Riva, Bertram, Itama, Mochi Craft, CRN, Custom Line et Ferretti yachts.

 

Riva.JPG

 

Les deux entreprises avaient signé l'an dernier déjà un accord au terme duquel elle devaient de concert construire des moteurs marins en Chine. Ce premier accord aura permis aux deux entreprises de se mieux connaître et à l'italien de trouver une planche de salut.

 

Le Shandong Heavy Industry Group est un groupe spécialisé dans les matériels de construction et le matériel agricole. Il contrôle en outre le constructeur de moteurs marins Weichai Power

 

Partager cet article

Commenter cet article