ActuNautique.com

Mise à l'eau du Maxi80 Prince de Bretagne chez Multiplast (56)

Vendredi 26 octobre était un jour faste au chantier Multiplast à Vannes (56).

 

200 invités y étaient en effet présents afin d'assister à la mise à l'eau du nouveau trimaran de 80 pieds (24,38 m) Prince de Bretagne, bientôt mené par le skipper Lionel Lemonchois.

 

Car alors que toutes les attentions se braquent sur le  Vendée Globe, il est un navigateur solitaire qui regarde vers d’autres horizons maritimes où le plaisir de naviguer se décline sous le signe des sensations à très hautes vitesses.

 

maxi80-Prince-de-Bretagne-1.JPG

 

Vendredi après-midi, Lionel Lemonchois n'a d'ailleurs pas fait mystère de son immense plaisir, partagé par les cinq présidents des coopératives de la marque Prince de Bretagne. Cela fait un an qu’ils attendent tous de voir ce multicoque, imaginé par le skipper pour affoler les compteurs, toucher enfin l’élément liquide. 


 

De la bonne humeur, de l’enthousiasme et beaucoup d’émotion ont donc naturellement accompagné cette mise à l’eau qui promet d’écrire de nouvelles pages dans l’histoire de la course au large. « Il a de la gueule ! » peut-on entendre au lever de rideau et à la découverte de ce nouvel engin au design alliant puissance et élégance. Aux côtés des producteurs qui ont rejoint Vannes et la Bretagne Sud pour l’occasion, les architectes et les constructeurs ne cachent pas, eux aussi, leur satisfaction d’assister à la naissance de ce prototype hors normes. Avec ses 80 pieds de long, ses couleurs gris métal et rouge carrosserie, il suscite déjà l’admiration du public et de nombreux marins rompus à l’art de naviguer en multicoque, à l’instar de Fred Le Peutrec et d’Alain Gautier, heureux de participer à l’événement.

 

Dès lundi, le nouveau Prince de Bretagne rejoindra sa base de Lorient où il sera mâté en vue d’effectuer ses premières navigations, sous voiles, qui s’annoncent riches en sensations…

 

maxi80-Prince-de-Bretagne-2.JPG

 

A cette occasion, Lionel Lemonchois a déclaré sur ActuNautique.com : "Je suis évidemment très heureux. Le bateau était là, et frémissait sur ses berres depuis quelques jours. Il me tardait que le rideau se lève et de le voir toucher l’eau. Je remercie bien évidemment Prince de Bretagne sans qui nous ne serions pas là. C’est aussi un plaisir que je suis heureux de partager avec tous ceux qui se sont penchés sur son berceau : les jeunes architectes du cabinet Van Peteghem-Lauriot Prévost, ainsi que toutes les petites mains du chantier Multiplast et de mon équipe. C’est très valorisant pour nous tous de le découvrir dans sa globalité et de mesurer tout le boulot réalisé. Je pense que nous sommes bien partis pour écrire de nouvelles histoires avec Prince de Bretagne. C’est un grand jour et je suis très ému"

 

Joseph Rousseau, président de Prince de Bretagne, producteur à Trélevern (22)  a quant à lui ajouté : "C’est un grand jour pour les 2 350 producteurs de la marque. C’est beaucoup d’émotion et de fierté aussi de découvrir ce superbe bateau, ses couleurs et ses lignes uniques. Cette mise à l’eau concrétise une étape importante de notre engagement dans la voile. Il symbolise la complémentarité entre la terre et la mer qui fait notre force. Il illustre enfin la dimension humaine de ce projet initié par un skipper qui depuis le début s’est mis à la portée des producteurs de légumes. Lionel Lemonchois est notre ambassadeur, on l’appelle « Le Prince de Bretagne », et il a toute notre confiance pour relever de nouveaux défis, notamment la prochaine Route du Rhum qui résonne déjà comme une évidence". 

 

photo - Marcel Mochet

 

Partager cet article

Commenter cet article