ActuNautique.com

Mise à l'eau du premier Volvo Ocean 65

SCA-Volvo-Ocean-Race.JPG

 

Honneur aux femmes, avec SCA, le bateau suédois dont l'équipage sera exclusivement féminin !

 

Un an environ avant le début de la prochaine Volvo Ocean Race, édition 2014-15, le premier monotype "nouvelle version" fait son apparition.

 

Le Volvo Ocean 65 qui disputera les deux prochaines éditions de la course, vient en effet de quitter le chantier Green Marine aujourd’hui et a été mis à l’eau.

 

Stylé, voulu performant, solide et pensé autour de la communication entre les marins et le public, le nouveau Volvo Ocean 65 est le premier monotype jamais conçu en 40 ans de Whitbread/Volvo Ocean Race. 

 

Ce monocoque de 65 pieds (19,8 mètres) a été dessiné par le cabinet américain Farr Yacht Design et construit par quatre chantiers européens : Mutliplast en France, Green Marine en Grande-Bretagne, Decision en Suisse et Persico en Italie. On le verra au départ de la première course In-Port de la prochaine édition, le 4 octobre 2014 à Alicante, et il devra être suffisamment résistant pour disputer l’édition suivante en 2017-18. 

 

Team SCA, premier équipage féminin à participer à la course depuis plus de dix ans, recevra ce bateau après une série de vérifications et d’essais en mer cette semaine.

 

La construction de ce Volvo Ocean 65 a impliqué plus de 120 personnes et 36 000 heures de travail. Il a finalement quitté Green Marine ce lundi sur une barge pour rejoindre un chantier naval de Southampton. Des tests structurels sont prévus mardi et il pourrait naviguer dès mercredi. Mais on le verra vraiment à l’œuvre dans quelques semaines, quand Team SCA l’emmènera jusqu’à sa base d’entraînement de Lanzarote dans les îles Canaries. 

 

La communication a été une partie intégrante de sa conception. Caméras et microphones sont placés de façon stratégique pour faciliter le travail des reporters embarqués. 

 

« Grâce à cette installation, nous pourrons nous concentrer sur les marins et sur le défi énorme qui les attend en mer, » dit le directeur général de la course Knut Frostad. 

 

« C’est un bateau très efficace du point de vue des sponsors. Les coûts et les risques de casse ont beaucoup baissé mais vitesse et performance sont intactes. »

 

photo - Rick Tomlinson/Team SCA

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article