ActuNautique.com

MSC Flaminia - les 40 tonnes de PCB dont personne ne parlait

Petit à petit, le MSC Flaminia dévoile ses petits secrets.

 

Le dernier en date a été découvert par l'association Robin des Bois qui s'est rendue compte que le porte-container allemand, en déshérence au large des côtes françaises depuis le 14 juillet et l'incendie qui l'a en partie ravagé, causant la mort d'un marin et la dispartion d'un second, transportait notamment, près de 40 tonnes de PCB, en provenance du Mexique et à destination... de la France !

 

40 tonnes qui devaient être retraitées dans l'hexagone, au terme d'un accord international, le Mexique ne disposant pas des technologies adpatées pour ce faire.

 

MSC Flaminia en feu

 

Cette grande discrétion des autorités françaises à ce sujet, est d'autant plus étonnante que cette cargaison n'avait rien d'illégal.

 

L'attitude en revanche des autorités françaises, qui ont refusé leurs ports au bateau, du fait d'un danger de pollution, serait notamment motivée par le fait qu'aucun des ports susceptible d'accueillir le navire n'aurait en fait la capacité de le faire, eu égard à la taille du MSC Flaminia tout d'abord, près de 300m, mais également du fait de la durée des opérations de déchargement et de traitement qui bloqueraient totalement un quai pendant une période trop longue d'un point de vue économique.

 

Le MSC Flaminia ira donc en Allemagne et cet accident reflète bien les lacunes de la politique maritime nationale. L'inspection réalisée par des experts aurait conclu à la possibilité pour le navire d'y être remorqué, sa coque n'étant pas fissuré.

 

Le MSC flaminia pourrait ainsi affronter des creux de 4m. Une fois sur place, les autorités allemandes auront à conduire un chantier d'autant plus dangeureux que le nav ire s'est rempli de 20 000 tonnes d'eau d'extinction de l'ncendie, hautement contaminée par les différentes substances chimiques que transportait le navire.

 

Partager cet article

Commenter cet article