ActuNautique.com

Nautic 2012 - les nouveaux voiliers de course-croisière (3/6)

Si le confort des grands croiseurs n’est plus antinomique avec performances, ils restent des unités consacrées en premier lieu aux loisirs du croisiériste.

 

De fait, pour satisfaire les attentes des régatiers, adeptes des sensations de glisse, c’est toute une offre de jouets nautiques qui se voit renforcée au sein des gammes des constructeurs. 

 

Parmi ces purs sangs dont le seul but est de faire vibrer leur équipage, nous retrouvons les  chantiers spécialisés de longue date dans cette niche et au premier chef, l’Américain J-Boats. Ce dernier arrive à Paris avec le J70 chargé de prendre la relève du J80. Monotype destiné aux régatiers purs et durs, déjà distribué à une centaine d’exemplaire aux États-Unis, il adopte une quille rétractable venue lester ce déplacement léger (795 kg) largement toilé. 

 

J70-copie-1.JPG

 

Un programme et des objectifs semblables au Seascape 27, dessiné par le français Samuel Manuard et construit en Slovénie. Ce quillard adopte lui aussi une quille rétractable, un petit abri et un mât carbone qui est rempli de mousse... une précaution qui en dit long sur la nervosité de l’engin ! 

 

Même taille et même esprit pour le Saphire 27,un voilier suisse transportable dont la cabine peut être personnalisée à la carte, le rendant ainsi plus apte à la randonnée côtière. 

 

Surfant sur la même vague, le chantier Bavaria, fait une incursion sur ce marché très concurrentiel avec le B/Oneau prix de base attractif, uniquement réservé aux sorties à la journée. 

 

Pour du « Made in France », il faut s’adresser chez Archambault dont la gamme s’est enrichie d’un ludique et prometteur A27 commercialisé au choix en version quille fixe ou relevable, mono ou bisafran. 

 

A27 Archambault

 

Un peu à part, le Bénéteau First Twenty, version modernisée du petit First 210 né dans les années 1990 et devenu depuis une icône de la croisière côtière nomade, reprend de nouveau du service, boosté par un gréement à corne.

 

Enfin on change de monde, avec la présentation en première mondiale du nouveau course-croiseur de 10 m du chantier X-Yachts, le XP 33. Benjamin de la gamme, il est le seul à être muni d’un boutdehors rétractable en carbone.

 

ACCEDER CI-DESSOUS AUX 6 ARTICLES DU DOSSIER

sun odyssey 469
1/6 => Nouveautés voile présentées au salon
sense 46 beneteau
2/6 => Nouveautés voiliers de croisière
J70
3/6 => Nouveautés voiliers de course-croisière
helia-44-fountaine-pajot-copie-1.JPG
4/6 => Nouveautés multicoques
hobie cat 14
5/6 => Nouveautés voile légère
Revolution 22-copie-1
6/6 => Nouveautés voiliers inclassables...

 

Partager cet article

Commenter cet article