ActuNautique.com

Ne dites plus Sea France mais My Ferry Link !

Depuis 9 mois déjà, la liaison Calais Douvres sous pavillon français avait cessé, avec la liquidation de Sea France, une filiale chroniquement déficitaire de la SNCF.

 

Après des mois de travail de la part des salariés de l'entreprise, des investisseurs et des pouvoirs publics, cette situation est désormais révolue, avec la reprise ce matin de la liaison par une toute nouvelle compagnie,  My Ferry Link  une coopérative ouvrière qui a reçu l'appui d' Eurotunnel pour reprendre trois navires de Sea France, le Berlioz (en photo), le Rodin et le Nord Pas de Calais.

 

SeaFrance Berlioz

 

Ce redémarrage d'activité permet de maintenir 400 emplois, ce qui n'est pas mince, par les temps qui courrent.

 

Avec une question toutefois : leur pérennité, tant il est vrai que cette liaison aura constitué, pour la SNCF, un fardeau insoutenable pendant des années. Une Scop fera t-elle mieux qu'un monopole d'Etat ? C'est tout le mal qu'on peut lui souhaiter !!

 

Partager cet article

Commenter cet article