ActuNautique.com

Opération de déminage sur une plage de Wissant (62)

Lundi 24 janvier et mercredi 26 janvier, le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Manche et mer du Nord, épaulé par un détachement du 3ème  régiment du génie de Charleville-Mézières, a désensablé puis dégagé 19 blocs de défense datant de la seconde guerre mondiale pour en extraire les engins explosifs sur une plage de Wissant (62).

 

petardement-plage-Wissant-1.JPG

 

Au total ce sont 8 mines anti-chars et 3 obus de 270 mm qui ont été extraits puis détruits. Les mines anti-char ont été pétardées sur place et les obus ont été traités par pétardement sous-marin.

 

petardement-plage-Wissant-2.JPG

 

Ces blocs de défense d’environ 1m3  sont aussi appelés «pieux de Rommel». Ils contiennent des charges explosives de diverses natures qui étaient coulées dans du béton. Lorsque les navires de débarquement percutaient le profilé en acier, ce dernier actionnait le système de mise en feu.

 

petardement-plage-wissant-3.JPG

 

Photos - Marine Nationale - 

Partager cet article

Commenter cet article