ActuNautique.com

Ouessant - le skipper tombé de son voilier survit 1h30 dans une eau à 10°

sauvetage-skipper-anglais-exercice-spontex-ouessant.JPG

 

Opération de sauvetage peu ordinaire cet après midi au large d'Ouessant.

 

Autant le dire, l'opération de sauvetage survenue cet après midi au large d'Ouessant restera dans les mémoires de ses participants, par son ampleur et son heureux dénouement.

 

Ce jeudi, vers 17h, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Corsen a été alerté qu’un homme était tombé à la mer au nord-ouest de Ouessant.

 

Ce plaisancier était le skipper d’un voilier anglais d'une dizaine de mètres de long, le Caprice, qui navigait avec 3 personnes à son bord. Aussitôt alerté, le CROSS-Corsen a mis en œuvre de nombreux moyens nautiques et aériens déjà présents sur zone dans le cadre de l’exercice naval franco-allemand Spontex, à savoir un hélicoptère EC 225 et deux hélicoptères Caïman de la marine nationale, la frégate anti-sous-marine Primauguet, l’aviso commandant l’Herminier, les deux frégates allemandes Emden et Bremen ainsi que le ravitailleur allemand Frankfurt am Main.

 

La vedette de la SNSM d’Ouessant a été envoyée sur zone pour assister le voilier Caprice et le ramener à quai.

 

A 18h30, le naufragé, un homme âgé de 55 ans, a été répéré par la frégate allemande Bremen qui l'a récupèré au moyen d’un semi-rigide. L’hélicoptère Caïman a hélitreuillé à son bord l’équipe médicale du service de santé des armées.

 

Le naufragé était vivant mais en hypothermie. Il a été évacué par l’hélicoptère Caïman de la flottille 33 F vers l’hôpital de la cavale blanche de Brest. Grâce à une excellente coordination des moyens aériens et nautiques sur zone, l’homme a été recupéré en moins de deux heures. Le skipper portait une combinaison étanche ainsi qu’un vêtement à flottabilité intégrée qui lui ont permis de survivre près d'une heure trente dans une eau à 10 degrés.

 

photo - Marine Nationale

 

Partager cet article

Commenter cet article