ActuNautique.com

Partenariat entre la frégate Vendémiaire et le lycée Lapérouse de Nouméa

partenariat-fregate-vendemiaire-et-lycee-noumea.JPG

Le 31 janvier 2013, la Frégate de Surveillance Vendémiaire de la Marine Nationale a signé un partenariat avec le lycée Lapérouse de Nouméa.

 

 

Ce partenariat rentre dans le cadre de la politique de renforcement des liens entre les armées et la jeunesse.

Il doit permettre de faire découvrir à des lycéens de Nouméa les missions et les métiers de la Marine nationale. La frégate et le lycée procèderont à des échanges pédagogiques multidisciplinaires dans le cadre des matières exploratoires pour les classes de seconde ou des travaux pratiques encadrés pour les classes de première (histoire, géographie, sciences, techniques maritimes).

Lors de sa prochaine mission, le Vendémiaire fera escale à Vladivostock pour les commémorations du 8 mai. Le nom de Lapérouse est étroitement lié à cette ville, le comte ayant accosté en ces lieux et découvert alors des terres inconnues lors de sa grande expédition de 1785 à 1788. Le large champ de matières englobé par le partenariat doit faire écho aux multiples disciplines qui ont progressé grâce à cette expédition.

Le partenariat revêtira par ailleurs un sens tout particulier lors de la journée du marin, célébrant la découverte, le 21 mai prochain, du détroit de Corée et la reconnaissance de l’île de Chejudo par le comte de Lapérouse. Ces lieux seront en effet des points de passage du Vendémiaire en 2013, et seront l’occasion de revivre avec les élèves du lycée une grande page de notre histoire maritime.

Le Vendémiaire est la 5ème unité de la série des six frégates de surveillance de la Marine nationale. Elle a été mise en chantier le 17 janvier 1992, lancée le 23 août 1992 et admise au service actif le 21 octobre 1993.

Les frégates de surveillance sont chargées du contrôle des espaces maritimes éloignés de la métropole sur lesquels la France étend sa souveraineté et l'action en zone de crise limitée. En particulier, assurer la permanence à la mer avec la capacité de surveiller, renseigner ou s'opposer à un perturbateur, effectuer des opérations de police de la navigation et de surveillance des pêches en zone économique exclusive (ZEE), mettre à terre d'éléments d'intervention et évacuer des ressortissants

 

 

Photo - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article