ActuNautique.com

Pascal Pouget nous présente le parcours du Fort Boyard Challenge 2011

A 52 ans, le Vendéen Pascal Pouget est un vrai waterman comme on en croise peu…

Windsurfer depuis 1978, il a découvert les vertus du SUP (Stand Up Paddle) en 2007 grâce à Hitech Sails. Un vrai passionné dont le SUP n’a fait que renforcer sa conviction que ce sport représente une vraie philosophie de vie.

En Mars dernier, il a testé le parcours du Fort Boyard Challenge 2011 avec l'organisation. A deux jours de la compétition, il le présente en avant première sur  ActuNautique.com !

« J'ai toujours aimé faire des longues distances sur l'eau notamment en windsurf ou en kayak comme les raids longue distance que j’ai couru « Le Mans-Jard-sur-mer » en 2007, « Québec-Gaspé » en 2008 (700km en 10 jours !). Depuis 4 ans, je suis accroc au SUP et en particulier bien sûr dans la discipline de race. Le Stand Up Paddle c’est la façon la plus simple et la plus facile pour aller sur l’eau…

Lorsque l’on n’excelle pas vraiment en surf, le SUP est un bon moyen d’appréhender les sports de glisse de manière très ludique. La pagaie permet de prendre des vagues au surf facilement et cet effet de propulsion est très séduisant. Les planches de race sont arrivées en 2009 ce qui nous permet de ramer sur de plus longues distances aujourd’hui.

En ce qui concerne le parcours proposé, pour l’avoir testé en mars dernier, je peux dire que c’est très agréable de ramer sur ces sites où se mélangent nature et patrimoine. On quitte à l’entrée de l’estuaire un paysage marin pour arriver dans un paysage fluvial où la faune et la flore diffèrent bien évidemment. De plus le fait d’avoir une position debout, nous permet d’avoir  un autre regard sur ce qui nous entoure.

 

Fort-Boyard-Challenge-2011

Afin d’optimiser au mieux les 24km (longue distance d’environ 2 heures et demie qui va demander effort, résistance et endurance) de samedi prochain, je conseille aux SUPers inscrits de ne pas oublier leur « camel back » (bidon d’eau que l’on porte dans le dos) et leurs barres céréales. Pensez également à manger des sucres lents les jours précédents la compétition…

Quelles que soient vos attentes et vos ambitions, le SUP vous assure la garantie de trouver le plaisir et les sensations recherchées… Cette nouvelle discipline nous a apporté une bouffée d'oxygène et en même temps un retour aux sources de la glisse.

Pour conclure je n’ai qu’une chose à dire : essayez le SUP et vous en tomberez amoureux… »

Partager cet article

Commenter cet article